• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon: l'hôpital d'Instruction des Armées Desgenettes restera

L'Hôpital d'Instruction des Armées Desgenettes de Lyon / © Ministère de la Défense
L'Hôpital d'Instruction des Armées Desgenettes de Lyon / © Ministère de la Défense

Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense, confirme le maintien des neuf hôpitaux militaires français, dont celui de Lyon, l'hôpital d'instruction des armées Desgenettes

Par Isabelle Gonzalez

Les Hôpitaux d'instruction des armées (HIA) "jouent un rôle premier dans l'entretien
du lien armée-nation, par l'offre de soins souvent unique qu'ils garantissent dans
les territoires", a déclaré le ministre, alors qu'il visitait l'hôpital Laveran, vendredi 5 avril à Marseille.
Monsieur Le Drian a par ailleurs demandé au directeur central du Service de santé des
armées (SSA), Jean-Marc Debonne, "de conduire un projet novateur qui reposera sur
deux piliers: la médecine au profit des forces et la médecine hospitalière", a
indiqué le Ministère de la Défense.
L'hôpital Desgenettes, comme les neuf autres hôpitaux militaires répartis sur le territoire Français, accueillent des militaires, mais aussi des patients civils.
En 2010, la Cour des comptes avait dénoncé le déficit d'exploitation "hors normes" de ces établissements, de l'ordre de 280 millions d'euros par an. Elle a salué depuis, début 2013, les efforts du SSA pour réduire ce déséquilibre financier et améliorer la coopération avec les hôpitaux civils.
Les contraintes budgétaires et la nécessité de réduire les dépenses publiques
alimentaient les interrogations sur le maintien de la totalité des neuf établissements, le doute est donc levé.

Sur le même sujet

Drôme : les bouchons de l'autoroute du soleil, c'est son boulot !

Les + Lus