• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un appel à témoin est lancé pour retrouver Fiona cinq ans, disparue dimanche soir (MAJ)

La police de Clermont-Ferrand lance lundi matin un appel à témoin après la disparition de la petite Fiona, cinq ans, disparue depuis la veille dans le parc Montjuzet. 

Par France 3 avec AFP

La police recherche tout témoignage de personnes présentes dans le parc Montjuzet hier en fin d'après-midi, ainsi que toute personne ayant pris des photographies. Contacter le 07 77 97 08 59 ou le 04 63 05 22 21

La fillette répond donc au prénom de Fiona, elle est blonde, le teint clair, les yeux bleu-vert. Elle mesure un mètre dix et était vêtue au moment de sa disparition d'un survêtement noir avec un logo blanc marqué Hello Kitty, de tennis noirs, et portait au cou une chaîne en or avec une médaille ronde représentant le signe du sagittaire, selon la police.
Selon l'appel à témoin l'enfant "s'exprime sans accent" et possède une "intelligence
vive et un bon niveau de langage pour son âge".

Rappel des faits
Le parc Montjuzet à Clermont-Ferrand, a été ratissé sans succès mais les recherches continuent "de manière intensive", a-t-on appris de source proche de l'enquête.
"Cela réduit l'hypothèse que la fillette est toujours dans le parc, un endroit
escarpé à la végétation dense, où il y a eu un gros travail de fouille", a ajouté
cette source. L'enquête s'étend donc sur une zone plus élargie, en dehors du parc.
Dès 7H30, quelque 85 militaires du 92e régiment d'infanterie de Clermont avaient
repris le ratissage du parc d'une superficie de 26 hectares, situé sur les hauteurs de la ville.
Ils étaient assistés dès 9H15 par une trentaine d'auxiliaires de police
municipaux, ainsi que par des pompiers et des gardiens du parc, selon le maire
de Clermont, Serge Godard, qui s'est rendu sur place.
A 10H30, militaires, pompiers et auxiliaires de police quittaient les lieux, selon notre journaliste sur place.
Les recherches, entamées la veille, avaient été suspendues pour la nuit. Toute
la soirée, un hélicoptère équipé d'une caméra thermique avait effectué des recherches
aériennes.
La disparition de la fillette avait été signalée à 18h45 par la mère de Fiona, une habitante de la capitale auvergnate, qui se promenait en présence de son autre enfant
de deux ans et demi dans le parc.
Les chiens auraient perdu une trace d'odeur devant une grille du parc, restée
sous surveillance policière pour la nuit.
Les autorités demandent au public de bien vouloir ne pas s'approcher du parc pour éviter de polluer les recherches.

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus