Pour la mère de Fiona, la situation est "très difficile à vivre psychologiquement"

Alors que l'on est toujours sans nouvelles de Fiona, 5 ans, disparue dimanche soir dans le Parc de Montjuzet à Clermont-Ferrand, la mère s'est exprimée ce mardi matin à l'AFP.

"On pense à tout et n'importe quoi..."

Pour l'instant, la police n'a procédé à aucune garde-à-vue. C'est donc en tant que simple témoin que la mère a été auditionnée lundi soir par les enquêteurs entre 17h et 23h. Très fatiguée à l'issue de l'audition, la jeune femme de 25 ans, enceinte de 6 mois, n'a pas souhaité s'exprimer directement aux médias.
Ce n'est donc que ce mardi matin que la mère a accepté de réagir auprès de la presse. Contactée par des journalistes de l'AFP, la mère de Fiona, qui est jusqu'à présent la dernière personne à avoir été en compagnie de la fillette, est effondrée. Pour elle, la situation est "très difficile" à vivre "psychologiquement". Presque en larmes, selon nos confrères, elle déclare "penser à tout et n'importe quoi" dans une pareille situation. 

La version des faits selon la mère

Alors qu'elle était partie emmener Fiona, et son autre fille de 2 ans et demie, jouer dans le Parc de Montjuzet. La jeune femme déclare s'être installée "un peu plus loin que les aires de jeux". Assez fatiguée en raison de sa grossesse, la mère s'est assoupie "15 à 20 minutes". Puis, à son réveil, Fiona avait disparu. Très inquiète, elle recherchera durant près de 45 minutes sa fille avant d'avertir la police. Un témoignage qui, selon le procureur, n'a pas de raison d'être remis en cause.
 
Le parc de Montjuzet, à Clermont-Ferrand, où Fiona a disparu dimanche soir.
Le parc de Montjuzet, à Clermont-Ferrand, où Fiona a disparu dimanche soir.


Une fouille du domicile

Le compagnon actuel de la mère, le beau-père de Fiona, a déclaré lundi soir à la presse que la police scientifique avait procédé à une fouille de l'appartement, situé non loin du parc, dans le quartier Goncourt. Le père a lui aussi été auditionné par la police lundi soir. Il s'est brièvement rendu ce matin dans le parc de Montjuzet, où il s'est rapidement entretenu avec le maire de la ville. 

Le quartier Goncourt, à Clermont-Ferrand, où réside la mère de Fiona
Le quartier Goncourt, à Clermont-Ferrand, où réside la mère de Fiona


Les recherches se poursuivent à l'extérieur du parc de Montjuzet

Actuellement, trois services enquêteurs sont saisis : la police judiciaire, la sûreté départementale et l'office central de répression des violences aux personnes. La police ne dispose pas d'assez d'éléments probants pour déclencher l'alerte-enlèvement. Depuis dimanche soir, les 26 hectares du Parc de Montjuzet ont été fouillés minutieusement à l'aide d'une caméra thermique, d'un hélicoptère, et d'une centaine de militaires du 92e régiment d'infanterie. Des recherches malheureusement sans succès. Selon Pierre Sennès, le procureur de la République, les "espoirs s'amenuisent" pour tenter de retrouver la fillette dans le parc. Les recherches se poursuivent donc dans les environs de ce site très fréquenté. Suite à l'appel à témoins lancé par la police lundi, une vingtaine de témoignages ont pour l'instant été recueillis. Mais aucune piste particulière n'est privilégiée par les enquêteurs.


Pour faire le point sur les recherches en cours, le procureur de la République devrait s'exprimer devant la presse ce mardi après-midi à partir de 14h.
Appel à témoins
Fiona, 5 ans. De type européen, une corpulence moyenne, elle mesure 1, 10 m, a la peau claire, les cheveux blonds coiffés en carré long, les yeux bleu vert clair. Elle était vêtue d'un survêtement noir avec un logo blanc "Hello Kitty" au niveau de la poitrine, un tee-shirt blanc, d'une paire de socquettes, d'une paire de tennis basses de couleur noire avec attache Velcro. Elle portait au cou une chaîne en plaqué or avec une médaille ronde représentant le signe zodiacal du Sagittaire. L'enfant est décrite comme étant vive, avec un bon niveau de langage pour son âge. Elle est capable de décliner sans difficulté son nom et son prénom. Elle serait assez espiègle et sociable de caractère, et s'exprime sans accent.

Toute personne qui aurait vu Fiona entre 17H00 et 21H00 est priée de prendre contact avec les services de police au 04.63.05.22.21 ou au 07.77.97.08.59.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire fiona faits divers