Saint-Priest : expulsion d'une trentaine de Roms sur décision de justice

Une trentaine de Roms ont été expulsés mardi matin par la police, sur décision de justice, d'un terrain privé sur la commune de Saint-Priest, dans la banlieue lyonnaise.

Le squat de la Cité Berliet, à St-Priest : un vestiaire de rugby désaffecté - 14/05/13
Le squat de la Cité Berliet, à St-Priest : un vestiaire de rugby désaffecté - 14/05/13 © France 3 RA

Ci-dessous le point en direct avec N.Mohamedi dans l'édition 12/13 Rhône-Alpes
durée de la vidéo: 01 min 36
Expulsion d'une trentaine de Roms à Saint-Priest (69)

L'évacuation survenue au petit matin s'est déroulée "dans le calme", seuls 27 Roms se trouvant alors sur le campement occupé depuis le 28 août dernier. Dans un jugement du 26 novembre 2012, le tribunal de grande instance de Lyon leur avait donné un délai de trois mois pour quitter cet ancien terrain de rugby cédé à la société de construction d'ouvrages de génie civil Neximmo42. Le jugement était exécutoire au 09 avril, a précisé la préfecture, selon laquelle aucune solution de relogement n'a été prévue.Cette expulsion survient au surlendemain du tragique incendie dans un bâtiment occupé par des  Roms à Lyon, qui a coûté la vie à deux femmes et un enfant.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers