• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grêve des contrôleurs aériens : Moitié moins d'avions que d'habitude à Lyon

Moitié moins d'avions que d'habitude:166 vols ont été annulés ce matin à l'aéroport de Lyon.Les passagers étant prévenus très tôt,il n'y pas eu de scénes de pagaille.Le calme le plus complet  règne à Lyon St Exupéry où les terminaux sont désertés.40 à 50% des vols devraient être annulés demain.    

Par Philippe Bette

La grève des aiguilleurs du ciel, opposés à la libéralisation du contrôle aérien en Europe, s'est traduite mardi par l'annulation de près d'un quart des vols en France, le mouvement devant se poursuivre mercredi, même si Paris et Berlin ont demandé à Bruxelles de surseoir au projet.

Le syndicat autonome des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA), majoritaire chez les aiguilleurs, avait déposé un préavis de mardi à jeudi. Mais, après l'intervention du ministre des Transports Frédéric Cuvillier, qui a demandé avec son homologue allemand à la Commission européenne de surseoir à ses projets de libéralisation,
le SNCTA a salué une "évolution encourageante" et a levé son préavis pour jeudi.

Le mouvement doit toutefois se poursuivre mercredi, d'autres organisations ayant
également appelé à la grève avec le SNCTA.

Pour la journée de mardi, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a recensé 1.800 vols annulés alors qu'en moyenne "il y a 7.650 vols sur la journée". Mais, selon un porte-parole, la situation était "globalement assez calme dans les aérogares" en raison des mesures prises en amont .C'était le cas à Lyon ST Exupéry où les terminaux étaient désertés. 

La DGAC avait anticipé en demandant aux compagnies de réduire leur programme de
vols de 50% pendant la grève dans certains aéroports: Roissy, Orly, Beauvais, Lyon,
Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux. Selon les données recueillies par l'AFP, les taux d'annulation allaient de 30% à 50% dans la plupart de ces aéroports. 
  
Outre le SNCTA, d'autres syndicats (CGT, CFDT, Unsa et FO) de la DGAC ont appelé
à la grève pour la seule journée de mercredi, en coordination avec des membres de la Fédération Européenne des travailleurs des Transports (ETF). Des actions sont prévues dans 11 pays, mais en dehors de l'Hexagone, les transports devraient être moins affectés.

   

Sur le même sujet

Jack Bauer au Festival The Green Escape à Craponne-sur-Arzon

Les + Lus