Cet article date de plus de 7 ans

Multimédia : Affaire Agnès, le récit d'un tragique destin

A l'occasion de l'ouverture du procès de l'affaire Agnès, France 3 Auvergne revient sur les différents événements qui ont marqué à jamais le Chambon-sur-Lignon et le collège-lycée Cévenol le 16 novembre 2011.
##fr3r_https_disabled##A l'occasion du procès du meurtrier présumé d'Agnès Marin qui débute le 18 juin aux Assises de Haute-Loire au Puy-en-Velay, France 3 Auvergne vous propose un retour sur ce mercredi 16 novembre 2011 qui a marqué à jamais la commune du Chambon-sur-Lignon.

Ce jour-là, Agnès Marin, une élève du collège-lycée Cévenol a été violée, tuée et son corps carbonisé. Elle allait avoir 14 ans quelques jours plus tard. Dans le box des accusés au tribunal du Puy-en-Velay, c'est Matthieu M. qui prendra place. Placé en garde-à-vue deux jours après les faits, c'est grace à ses indications que le corps de l'adolescente a pu être retrouvé.

Devant la cour d'assises, il répondra de viol commis sur mineur de 15 ans et meurtre avec préméditation, sur mineur de 15 ans et précédé, accompagné ou suivi d'un autre crime. Il sera également jugé pour une autre affaire: un viol avec usage d'une arme (fait commis le 1er août 2010 dans le Gard).


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire agnès faits divers justice