• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Virgin : De bonnes conditions de “reclassement” pour les salariés licenciés

Les salariés de Virgin, qui recevront le 1er juillet leur lettre de licenciement, obtiendront de bonnes conditions de "reclassement" selon les syndicats. 

Par Philippe Bette

Les syndicats de Virgin, qui estiment avoir obtenu "de bonnes conditions de reclassement" pour les salariés, se sont vu confirmer que le plan de sauvegarde de l'emploi serait doté de 15 millions d'euros, soit environ 15.000 euros par personne, lors d'un comité d'entreprise lundi et mardi à Paris."Nous avons réussi à obtenir de bonnes conditions de reclassement. Cela a été une bataille de six mois, on est parti de tellement bas, que c'est plutôt satisfaisant", a commenté Sylvain Alias (SUD).

Les syndicats ont également reçu l'assurance que le budget global alloué au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), devant bénéficier à un millier de personnes, "est bien de 15 millions d'euros", selon un communiqué de l'intersyndicale CFTC, CFE-CGC,CGT, FO et SUD.Les salariés de l'enseigne culturelle et de ses filiales (avec six mois d'ancienneté)bénéficieront notamment "d'une cellule de reclassement pendant 12 mois" avec "un budget formation de 4.000 euros en moyenne par personne", "d'une aide à la création d'entreprise de 6.000 euros".    "Cela veut dire que tous les salariés qui le souhaitent pourront trouver une formation professionnelle dans le secteur d'activité qu'ils désirent", a souligné M. Alias.

De plus, les salariés toucheront une aide forfaitaire au reclassement avec le "doublement de l'indemnité conventionnelle de licenciement". Le salarié ne pourra ainsi pas toucher une indemnité brute inférieure à 2.000 euros.
  

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus