• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quadruple homicide de Saint-Paul-Trois-Châteaux : le père visé par un mandat d'arrêt européen

Les recherches sont menées conjointement par la gendarmerie, Interpol et la Scopole.
Les recherches sont menées conjointement par la gendarmerie, Interpol et la Scopole.

Alors qu'une information judiciaire a été ouverte pour homicide volontaire sur conjointe et mineurs de moins de 15 ans, le parquet de Valence envisage de lancer un mandat d'arrêt européen à l'encontre du père, qui demeure introuvable.

Par France 3 Rhône-Alpes

Le père de famille de 43 ans suspecté d'avoir tué sa femme et ses trois enfants à Saint-Paul-Trois-Châteaux est toujours activement recherché, mais reste introuvable malgré les importants moyens mis en oeuvre par la gendarmerie.

Une information judiciaire a été ouverte pour homicide volontaire sur conjointe et mineurs de moins de 15 ans. L'homme est déjà visé par un mandat d'arrêt national. Le parquet de Valence envisage de le transformer en un mandat d'arrêt européen, qui devrait être diffusé auprès de tous les membres de l'espace Schengen.

L'épouse aurait été tuée en premier 


Abdelkrim El Kadaoui est suspecté d'avoir tué son épouse et leurs trois enfants. / © Abdelkarim El Kadaoui, 43 ans, 1,78 m, un homme de forte corpulence, est recherché pour le meurtre à l'arme blanche de sa femme de 29 ans, retrouvée lundi baignant dans son sang chez sa mère, et pour celui de ses trois enfants.




Les experts de la gendarmerie nationale ont pu retracer le cours, terrible, des événements qui se sont produits lundi soir sur les hauteurs de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Les deux fillettes de 2 et 8 ans et le garçon de 9 ans auraient assisté au meurtre de leur mère, avant d'être tués à leur tour. 

Les corps des trois enfants, portés disparus depuis lundi soir, avaient été découverts le lendemain dans la voiture du père, sur un parking situé à 500 mètres du lieu du premier crime.

Deux d'entre eux sont "vraisemblablement morts par asphyxie et l'autre par strangulation", avait indiqué le procureur de la République à Valence, Antoine Paganelli.

"Toutes les pistes sont envisageables"


"On peut considérer que l'individu est encore dans les environs de Saint-Paul-Trois-Châteaux, ou bien qu'il s'est réfugié dans un département voisin. L'hypothèse d'une fuite dans un pays étranger est également retenue", a expliqué le Colonel André-Marc Hébert, Commandant de la gendarmerie de la Drôme. 

Abdelkarim El Kadaoui aurait de la famille en France, mais aussi au Maroc et en Allemagne. 

Le quadruple homicide est survenu dans un contexte de séparation. Craignant pour sa sécurité, l'épouse d'Abdelkarim El Kadaoui s'était installée chez sa mère, après avoir un temps déménagé à Montélimar et à Orange.

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus