• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un habitant de Vaulx-en-Velin poursuit l’Etat pour des contrôles de police au faciès

Archives / © France3
Archives / © France3

C’est une première en France, l’Etat se retrouve devant la justice ce mercredi 3 juillet pour des contrôles de police au faciès. Une audience est prévue devant le tribunal de grande instance de Paris

Par Isabelle Gonzalez

Treize personnes de 18 à 35 ans ont porté plainte. Elles s’estiment victimes de contrôles "injustifiés et discriminatoires" motivés par l’âge ou la couleur de peau.
Un habitant de Vaulx-en-Velin, âgé de 23 ans, figure au nombre des plaignants.
Sur l'antenne de nos confrères de France Info, il explique qu’il a été contrôlé et fouillé le 27 septembre 2011 en bas de chez lui sans aucun motif : "Pour nous c'est quotidien, le fait que les policiers parlent mal, qu'il y ait des fouilles, le tutoiement, le ton un peu hautain. A la longue, c'est usant". Il estime par ailleurs que si ces contrôles cessaient, la situation à Vaulx-en-Velin " et dans les banlieues décrites comme "difficiles" serait plus calme".
L’Etat et le parquet préconisent de débouter les treize plaignants. Pourtant, durant sa campagne, François Hollande s’était engagé à lutter contre le délit de faciès lors de contrôles.

Sur le même sujet

Le domaine Dupoizat candidat du Loto du patrimoine

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer