64 salariés touchés par la fermeture de l'usine Elba dans le Puy-de-Dôme

Les 64 salariés de l'usine Elba ne s'y attendaient pas : Ils ont vécu l'annonce de la fermeture de leur entreprise comme un coup de massue. Le bassin thiernois est déjà durement touché par le chômage.

Abasourdis par l'annonce de la fermeture du site, les salariés d'Elba se sont rassemblés devant leur usine de La Monnerie. Ils se sentent "trahis" par la direction du groupe.
Abasourdis par l'annonce de la fermeture du site, les salariés d'Elba se sont rassemblés devant leur usine de La Monnerie. Ils se sentent "trahis" par la direction du groupe. © Alfonso Martinez
Les 64 salariés de l'usine ELBA à la Monnerie, prés de Thiers dans le Puy-de-Dôme, ont appris lundi 8 juillet la fermeture de leur établissement. Le PDG du groupe Hamelin leur a annoncé la fin de l'activité du site, probablement à l'automne. 

Le PDG du groupe Hamelin, spécialiste des articles de papeterie comme Super Conquérant, Canson et Oxford a également indiqué, face aux salariés, que cinq sites en Europe seraient fermés : 3 en France, 2 en Angleterre et en Italie.

Surpris et choqués, les salariés se sont rassemblés, exprimant un sentiment de "trahison." Ils appellent à la grève le mardi 9 juillet.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social