• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un auvergnat usurpe l'identité de son meilleur ami et ouvre des comptes bancaires

Un escroc de 29 ans, originaire d'Auvergne était en cavale depuis deux ans. Pour échapper à la police, il a utilisé l'identité de son ami d'enfance durant tout ce temps allant jusqu'à ouvrir des comptes et obtenir une vraie carte d'identité. Il a été appréhendé ce mercredi à Gap.

Par Sandry Vicente avec l'AFP

Il était en cavale depuis deux ans pour diverses escroqueries. Un homme de 29 ans, originaire d'Auvergne a été arrêté à Gap, après avoir usurpé l'identité de son meilleur ami, lui aussi, originaire d'Auvergne. L'homme recherché a réussi à se faire établir une carte d'identité il y a six mois au nom de son ami d'enfance lors de son arrivée à Gap. Son escroquerie est allée jusqu'à ouvrir deux comptes bancaires, obtenir une carte vitale, s'inscrire à Pôle Emploi, toucher le RSA, bref, vivre complètement sous une fausse identité, qui n'était autre que celle de celui avec qui il a grandi, son ami d'enfance. 

La supercherie a été découverte par le Comité Opérationnel Départementale Anti-Fraude (CODAF) des Hautes-Alpes, qui réunit les services de l'Etat et les organismes locaux de protection sociale. Ce sont en fait les fichiers des services concernés par le CODAF et les empreintes digitales qui ont permi d'établir l'identité réelle de l'homme en fuite.

L'escroc a été placé en détention pour purger une peine prononcée à son encontre en 2010 par le tribunal correctionnel de Cusset dans l'Allier, une peine de 18 mois qu'il n'a jamais effectuée. Il sera prochainement jugé devant le tribunal correctionnel de Gap pour "usurpation d'identité, escroquerie et faux". Il encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement.

Sur le même sujet

VIDEO. Haute-Loire : le village de Pont-Salomon essuie les dégâts après le passage des orages d'une rare violence

Les + Lus