• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Parc Mirabel de Ménétrol rouvre ses portes

Le parc Mirabel de Ménétrol, dans le Puy-de-Dôme, est à nouveau ouvert depuis le 24 août 2013
Le parc Mirabel de Ménétrol, dans le Puy-de-Dôme, est à nouveau ouvert depuis le 24 août 2013

La mairie de Ménétrol ne souhaitait pas donner son autorisation. Finalement, le Tribunal administratif a tranché. Après 10 ans de fermeture, le parc de loisirs situé près de Riom peut rouvrir ses portes au public. 

Par Sébastien Kerroux

10 ans. Il aura fallut dix ans à Georges Marchand, le propriétaire du Parc Mirabel, pour voir son parc d'attractions renaître de ses cendres. La toute première ouverture du parc d'attractions remonte à 1982. A l'époque, Georges Marchand, propriétaire du terrain depuis 1975, avait investit près d'un million de franc pour le réaliser. Manèges, piste de luge d'été, double toboggan aquatique, au total, une vingtaine d'attractions étaient proposées au public. Après des années de succès, le propriétaire décide de prendre sa retraite en 2002. Le parc est mis en location. Les nouveaux repreneurs, des forains, font faillite au bout d'un an. En quittant les lieux, les locataires laissent les grilles du parc ouvertes, et le site sera dévalisé. Dans une interview accordée à nos confrères de la presse quotidienne régionale, Georges Marchand précise : "A mon retour, c'était Beyrouth !".  

Finalement, en 2005, le propriétaire du parc sort de sa retraite et décide de redonner vie au parc de loisirs, avec cette fois-ci, son fils à ses côtés. Alors que 20 ans plus tôt, un million de francs avaient été déboursés, le père et le fils investissent la même somme - 200 000 euro - pour remettre le parc en état. 
Les nouvelles installations : deux pistes de tubbing, un parcours aventure dans les arbres mais également une mini-ferme et de nombreuses autres activités proposées pour les enfants et leurs parents. En 2013, le parc est prêt à ouvrir. Le propriétaire promet de l'ouvrir dès l'été. Mais Georges Marchand est confronté à un nouveau problème. Pour rouvrir son parc, il lui manque l'autorisation de la mairie de Ménétrol. Autorisation que Nadine Boutonnet de Carvalho, maire de Ménétrol refuse de donner. En cause : l'emplacement du parc. Le site se trouve dans le périmètre de Natura 2000 et de deux zones naturelles d'intérêt écologique. Selon le maire, si cet espace est ouvert au public, en revanche il ne pourrait pas supporter une fréquentation importante, pour pouvoir préserver son équilibre. Un parc de loisirs à cet endroit ne serait donc pas compatible avec le Plan Local d'Urbanisme de la commune de Ménétrol.

Finalement, début juillet 2013, l'affaire est portée devant le Tribunal administratif de Clermont-Ferrand. Mais le 24 juillet, la mairie de Ménétrol retire son arrêté qui interdisait l'ouverture du parc. Malgré cela, le Tribunal a tout de même tranché en faveur du propriétaire du parc, et a condamné la ville de Ménétrol à verser 1000 euros de dommages et intérêts auprès de Georges Marchand. Le Parc Mirabel a donc pu rouvrir ses portes le 24 août. Le jour de l'ouverture, une quarantaine de visiteurs étaient présents, le lendemain ils étaient près de 80.

Pour plus d'informations, consulter le site du Parc Mirabel 

Une quarantaine de personnes

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus