Cet article date de plus de 8 ans

Saint-Sauves fait le pari de l'art contemporain

L'art contemporain s'affiche. En zone rurale. A Saint-Sauves, petite commune du Puy-de-Dôme où le FRAC Auvergne s'installe jusqu'au 29 septembre. Histoire de prouver que l'art contemporain et le le grand public peuvent s'entendre, même en milieu rural. A condition de se rencontrer.
Pour la 2ème année consécutive, la commune de Saint-Sauves, dans le Puy-de-Dôme, a décidé de faire le pari de l'art contemporain. Sa maison Garenne, restaurée par la communauté de communes Sancy-Artense et destinée à accueillir des artistes en résidence, reçoit actuellement une exposition du FRAC Auvergne. Le Fonds Régional d'Art Contemporain. 

"Face à Face", c'est le nom de cette exposition hors les murs du FRAC. Comme il le fait une vingtaine de fois par an à travers toute la région. Mais à Saint-Sauves, c'est aussi et d'abord une volonté politique qui guide ce choix depuis deux ans. Pas de provocation, mais une conviction. L'art contemporain et le grand public peuvent s'entendre, même en milieu rural, à condition de se rencontrer.

Pour cette édition 2013, le FRAC Auvergne a choisi parmi ses 500 oeuvres. Sept artistes du monde entier sont exposés. Parmi lesquels David Lynch, Yan Pei-Ming, ou bien encore Gérard Fromanger. 
Un choix qui ne doit rien au hasard. Une série de portraits suscitant diverses émotions. A découvrir à partir du 28 août. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture insolite