• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'élu auvergnat Yves Reverseau rend sa carte d’Europe Ecologie Les Verts

Le vote de la discorde, le 25 juin au Conseil Régional d'Auvergne : Les élus d'Europe Ecologie Les Verts lèvent la main pour adopter avec les socialistes le nouveau schéma des formations dans les lycées professionnels. Une position qui a provoqué la démission du vert historique clermontois, Yves Reverseau. / © France3 Auvergne
Le vote de la discorde, le 25 juin au Conseil Régional d'Auvergne : Les élus d'Europe Ecologie Les Verts lèvent la main pour adopter avec les socialistes le nouveau schéma des formations dans les lycées professionnels. Une position qui a provoqué la démission du vert historique clermontois, Yves Reverseau. / © France3 Auvergne

Il reste sympathisant mais a décidé de rendre sa carte d’Europe Ecologie Les Verts pour marquer sa différence. Yves Reverseau fustige le vote des élus d’EELV au Conseil Régional d’Auvergne en faveur d’un schéma de formations qui prévoit la fermeture de lycées professionnels.

Par Brigitte Cante

Yves Reverseau, pourquoi avez-vous décidé de démissionner d’Europe Ecologie Les Verts ?

"En juin dernier, le Conseil Régional d’Auvergne a examiné le schéma des formations dans les lycées professionnels. Un schéma qui ferme les lycées professionnels de Romagnat, de La Charme et Marie-Curie à Clermont-Ferrand et de Lapalisse. Les sept élus verts ont voté pour. C’est un vote idiot."

Auriez-vous souhaité que les écologistes votent contre le schéma présenté par le président socialiste René Souchon, comme le Front de Gauche ou l’Ump ?

"Oui car je suis professeur de lycée professionnel et je suis révolté. J’ai voulu garder la confiance de mes collègues enseignants.  Il n’y a pas assez d’assurances sur l’avenir des filières. On doit privilégier les lycées professionnels à taille humaine."

Quelles seront désormais vos relations avec Europe Ecologie Les Verts ?

"Je reste militant écologiste et sympathisant du mouvement, avec le statut de coopérateur, et bien sûr je reste également président du groupe écologiste au Conseil Municipal de Clermont-Fd. Nous allons constituer notre liste pour les élections municipales de mars 2014. Le principe de l’autonomie d’EELV au premier tour est toujours d’actualité."

A lire aussi

Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus