• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Chirurgie cardiaque et vasculaire : pose de stents biodégradables (Lyon)

© S.Khaldoun
© S.Khaldoun

Une première régionale a eu lieu aujourd'hui (17 septembre) à l'hôpital Saint-Luc Saint-Joseph de Lyon. Une équipe médicale a réalisé la première pose de stents biodégradables sur un patient d'une cinquantaine d'années.

Par dm


Le stent est un dispositif métallique, maillé et tubulaire. Sa pose se fait lors d’interventions nommées angioplasties. Celles-ci ont été mises au point il y a une trentaine d'années. La pose de ces minuscules "treillis métalliques" est devenue une opération courante depuis les années 1990. Ces dispositifs médicaux sont aujourd’hui très largement utilisés en cardiologie et permettent d'éviter dans certains cas des interventions plus lourdes (pontages coronariens). En France, environ 100 000 personnes en bénéficient chaque année. Les stents sont notamment posés en cas de rétrécissement (sténose) des artères coronaires.

Le dispositif assure une dilatation mécanique de l'artère. Il s'agit de lui permettre de retrouver un diamètre normal pour un passage du sang vers le cœur. Mais la pose de stents, même les plus récents (dit "bioactifs"), n'est pas sans effets et complications ultérieures (risque de formation de caillots sanguins, risque de resténose, prise de médicaments au quotidien... etc.).

Le stent biodégradable est un nouveau produit : il se dégrade et disparaît au bout de quelques mois, le temps que l’artère retrouve sa configuration et sa tonicité. Cette nouvelle génération de stents est fabriquée à partir d'un matériau biodégradable et biocompatible. Le reportage ci-dessous

Pose de stents biodégradables (Lyon)
Le reportage de S.Khaldoun et A.Henry (montage: E.Vial) - Edition 19/20 Rhône-Alpes du 17/09/13 - Intervenant : Docteur Sylvain Ranc, Cardiologue interventionnel


 / © S.Khaldoun
/ © S.Khaldoun

 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus