• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cour d'appel de Lyon: l'école à la maison étudiée

Devant la cour d'appel de Lyon le 24/09/2013 / © France3 RA
Devant la cour d'appel de Lyon le 24/09/2013 / © France3 RA

Ce mardi 24 septembre à 8h30, la cour d'Appel de Lyon, examine le dossier de Cécile et Sylvain Deveaux qui ont choisis de ne pas inscrire leur enfant à l'école. Ils préfèrent l'enseignement à la maison.

Par Isabelle Gonzalez

Dix mois après la prononciation d'une mesure d'assistance éducative décidée en décembre 2012 pour Léo, Cécile, sa maman est convoquée au tribunal, pour être entendue lors de l'audience en appel.
Cette mesure d'assistance éducative, que la famille qualifie d'aberrante, a été mise suite au signalement du directeur de l'académie du Rhône.
La mère de Léo se défend: "Je suis éducatrice, notre choix d'instruction en famille est un choix
réfléchi, sans aucun lien avec une quelconque lubie, un quelconque mouvement sectaire, un quelconque courant religieux, nos enfants sont heureux, épanouis, sociables, instruits.Notre tort : refuser de se plier à des pratiques hors la loi d'inspecteurs de l'éducation nationale."

DMCloud:109157
Lyon: audience pour refus de scolarisation
Peut on instruire ses enfants soi-même, dans la mesure où en France, c'est l'instruction qui est obligatoire et non l'école? La famille Deveaux à Francheville, se heurte à l'éducation nationale depuis qu'elle a décidé que Léo et Lilwenn resteraient à la maison pour les leçons. Les explications d'Elisabeth Phily et d'Edouard Blaise



 

Sur le même sujet

Au lendemain de l'explosion

Les + Lus