Mise à 2 fois 2 voies de la RCEA (Allier) : un projet en marche

Le nouveau préfet de région, Michel Fuzeau, a réservé son premier déplacement dans l'Allier à la RCEA. La Route Centre Europe Atlantique. Mardi matin, il a participé à la première réunion du comité de pilotage qui a officiellement lancé le projet tant attendu de mise à 2 fois 2 voies de la RCEA.

Si le calendrier est respecté, la mise à 2 fois 2 voies de la RCEA pourrait être effective en 2021.
Si le calendrier est respecté, la mise à 2 fois 2 voies de la RCEA pourrait être effective en 2021. © Sébastien Kerroux
Lors de son déplacement dans l'Allier, le 11 juillet dernier, Frédéric Cuvillier, Ministre chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a confirmé le principe d'accélération de la mise à 2 fois 2 voies de la RCEA, dans l'Allier, par une mise en concession autoroutière. 
Le financement, la réalisation et l'aménagement de l'axe dans l'Allier seront donc confiés à un concessionnaire pour un montant des travaux estimé à 361 millions d'euros.
La signature de ce contrat de concession à une société privée devrait avoir lieu en 2017. Les premiers coups de pioche seraient programmés dès l'année suivante.

Mise en service prévue en 2020

Un projet d'envergure officiellement lancé mardi matin en Préfecture de Moulins où s'est déroulée la première réunion du comité de pilotage. En présence de Michel Fuzeau, le nouveau préfet de la région Auvergne. L'occasion de faire le point sur les avancées du dossier. 
A commencer par l'annonce de la mise en place d'un système de péage ouvert articulé autour de trois barrières de péage sur les sites du Montet, Montbeugny et Molinet. Avec conservation des échangeurs actuels : Montmarault, Deux-Chaises, Le Montet, Cressanges, Chemilly, Toulon-sur-Allier, Montbeugny, Thiel-sur-Acolin et Dompierre-sur-Besbre. Selon les trajets empruntés, les usagers ne seront donc pas forcément soumis au péage.

Reste encore à définir l'emplacement des aires de services, le raccordement à la RN7 ou bien encore le franchissement de la rivière Allier.
Mais avant sa mise en concession autoroutière, le projet d'aménagement de la RCEA doit être déclaré d'utiité publique. Une démarche qui pourrait être longue. Et retarder le début des travaux.
Le préfet de région s'est déclaré confiant. Pour une mise en service de l'axe concédé en 2020. A condition que le calendrier soit respecté. 
Une seconde réunion du comité de pilotage est prévue en décembre prochain.

 

Qu'est-ce qu'un péage ouvert ?

Un péage ouvert repose sur le principe d'une facturation forfaitaire par tronçon. Autrement dit, contrairement à un péage fermé, l'usager peut ne pas rencontrer d'installation de péage lorsqu'il pénètre sur l'autoroute. Mais il est intercepté au cours de son itinéraire par une ou plusieurs barrières de péage. Le coût du trajet n'est donc pas strictement proportionnel à la distance parcourue. A la différence d'un péage fermé où l'automobiliste rencontre une gare de péage en entrant sur le réseau concédé et en sortant de celui-ci.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
route centre-europe atlantique routes transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter