La fin de la "route de la mort" ? Les travaux de la RCEA entrent dans leur troisième phase

Cela fait 10 ans que des travaux sur l'axe routier majeur qu'est la RCEA en Saône-et-Loire se poursuivent. Ce chantier de mise à deux fois deux voies permet de réduire la dangerosité. Il entre maintenant dans une troisième phase qui devrait durer deux ans. Exemple sur les communes de Sainte-Cécile et Clermain sur la N79.

Ce sont des travaux d'ampleur, un labeur sans relâche qui permet de passer cet axe stratégique majeur en 2 X 2 voies, pour sécuriser le trafic routier, emprunté par près de 3000 poids lourds quotidiennement sur la branche Sud. Pour que le tristement célèbre surnom de "route de la mort" appartienne au passé.

 

3 kilomètres à passer en deux fois deux voies

C'est une portion de 3 km qui va passer en deux fois deux voies entre Clermain et Sainte-Cécile. D'ici deux ans les automobilistes circuleront en toute sécurité entre Paray-le-Monial et Mâcon.

Franck Genelot, Chef de projet routier "Pour l'instant nous avons une chaussée à deux fois une voie, les travaux consistent à doubler l'infrastructure actuelle en créant deux nouvelles voies, côté Sud de la chaussée existant, pour obtenir un profil type autoroutier. Comme la RCEA en amont entre Mâcon et Sainte-Cécile"

L'idée est de sécuriser cet axe, et un aménagement pour mieux desservir le territoire, et de participer à son développement économique notamment."

Les travaux s'étaleront "jusqu'à la fin de l'automne 2025", précise Franck Genelot avec des travaux d'ampleur : "deux ponts vont être démolis et mis au gabarit  pour accueillir la 2 X 2 voies, et un viaduc sur la Grosne qui va être doublé, construit en une seule travée de 45 m et un passage inférieur sera prolongé."

Avec l'infrastructure, il est aussi prévu "une création de 400 m d'écrans acoustiques pour protéger les habitants par les nuisances sonores et des merlons acoustiques seront posés."

Une route encore en travaux, pour le meilleur !

Les riverains et habitants connaissent la dangerosité de la RCEA, et malgré les nombreuses transformations, on sent l'impatience poindre. Par exemple, un automobiliste, interrogé sur les travaux, déclare : "Je la prends tous les jours, vivement que les travaux soient finis, j'arrive pas à comprendre qu'il y a plus d'accidents que ça, parce qu'avec les zigs-zags qu'ils ont fait "

Un autre est plus philosophe : "Ça dure quand même, mais le résultat est pas mal ! Quand on voit ce qui a été fait, c'est bien, quand même !"

À l’issue du programme à l’automne 2025, 96% de la RCEA sera mise à 2x2 voies dans le département. En attendant, les automobilistes et les chauffeurs routiers doivent redoubler de vigilance.

Un conducteur de poids-lourds déclare : "Elle est un peu spéciale cette route, elle est en 4 voies, ensuite en une voie, et elle repasse en 4 voies, après il y a une portion de travaux qui est un peu bizarre. Et après d'un côté c'est propre, et de l'autre je ne comprends pas pourquoi il y a autant de travaux comme ça [...] Je ne vois pas 'la route de la mort' là, j'ai vu quelques petits panneaux avec des petits coeurs, je comprends mieux.

En Saône-et-Loire, l’Etat et ses partenaires financiers ont investi dans ces travaux près de 600 millions d’euros depuis 2014.

► avec Guillaume Ploye

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité