• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le père de Fiona est “étonné” par la garde à vue de Cécile Bourgeon

Au lendemain de la mise en garde à vue de son ex-compagne, Cécile Bourgeon, et du compagnon de celle-ci, dans le cadre de la disparition de Fiona (le 12 mai 2013 à Clermont-Ferrand), Nicolas Chafoulais témoigne devant la presse l'espoir de revoir sa fille.
Au lendemain de la mise en garde à vue de son ex-compagne, Cécile Bourgeon, et du compagnon de celle-ci, dans le cadre de la disparition de Fiona (le 12 mai 2013 à Clermont-Ferrand), Nicolas Chafoulais témoigne devant la presse l'espoir de revoir sa fille.

Alors que Cécile Bourgeon a été placée en garde à vue avec son compagnon à Perpignan, mercredi soir, le père de Fiona se dit "étonné" par ce rebondissement. Nicolas Chafoulais espère revoir sa fille et admet ne plus avoir de contact avec son ex-compagne depuis un an.

Par Stéphane Moccozet

Nicolas Chafoulais garde l'espoir de revoir sa fille, Fiona, vivante. C'est ce qu'il a confié à la presse au lendemain du placement en garde à vue de son ex-compagne, Cécile Bourgeon, et de son compagnon. Après la disparition de sa fille au parc de Montjuzet à Clermont-Ferrand, il s'était constitué partie civile. Aujourd'hui, il se dit "étonné" par ces multiples rebondissements. Il reconnait également qu'il n'a plus vu ses filles depuis le 9 septembre 2012 et que les tentatives pour rentrer en contact avec Eva et sa soeur Fiona se sont soldées par des "menaces" et des "insultes" de la part du couple formé par Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf.

Quelles est votre réaction par rapport aux derniers événements de l'enquête ?
Je suis étonné de ce qui vient d'arriver. Les gardes à vue de mon ex-compagne et de son compagnon sont étonnantes. C'est étonnant qu'ils le soient quatre mois après l'affaire. Il faut voir ce que ça donnera.
                                               
En quoi êtes-vous surpris ?
Qu'elle soit soupçonnée et en garde à vue, c'est bizarre. Et ça m'étonne, c'est tout.
 
Quel est votre sentiment ?
Je n'en sais rien. Il faut voir ce qui se passera.
 
Est-ce que ça vous a effleuré l'esprit ?
Non, pas du tout. Pas venant de mon ex-compagne.
 
Quels ont été vos rapports depuis la disparition de votre fille ?
Quand j'ai essayé de les joindre, je me suis fait envoyer ch…, et depuis c'est silence radio. Je n'ai eu aucun rapport avec eux, aucune discussion n'a été possible.
 
Vous ne trouviez pas cela suspect ?
Non, ça restait dans la continuité de la dernière année durant laquelle je n'ai pas vu mes filles et qu'il était impossible de discuter avec eux.
 
Quel est votre état d'esprit ?
Je n'ai pas spécialement d'état d'esprit. J'attends de voir ce qui se passera. Depuis quatre mois, c'est de l'inquiétude. Si votre fille disparaît, êtes-vous inquiet ou pas ?
 
Gardez-vous espoir ?
Oui, j'espère qu'on va me la ramener. Je fais confiance à la police pour ça.
 
Vos rapports étaient conflictuels avec votre ex-compagne et son compagnon, quels étaient-ils exactement ?
Il n'y avait pas de rapport. Je vous ai dit: pas de discussion possible.
 
Que pensez-vous de lui ?
Pas grand-chose. Rien de positif, ni de négatif. 

DMCloud:109301
Fiona: ITW Nicolas Chafoulais (père)

 

Sur le même sujet

REPLAY. Dimanche en Politique transfrontalier : Si les Alpes m’étaient contées !

Les + Lus