• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Marseille s'impose (2-1) contre St Etienne

© AFP / Poujoulat
© AFP / Poujoulat

En battant Saint-Etienne (2-1) mardi en match avancé de la 7e journée de Ligue 1, Marseille, qui n'avait pas gagné un match en septembre, s'est installé provisoirement en tête du championnat à égalité de points avec Monaco.

Par Philippe Bette

Après un début de match très enlevé, Marseille prenait logiquement l'avantage à la suite d'une ouverture de l'ancien Stéphanois Payet pour Valbuena, qui intelligemment voyait Mendy au second poteau. Le centre était parfait et la reprise du défenseur rebondissait pour lober Ruffier (1-0, 22).

Les Verts pouvaient râler car à l'origine de l'action, la main d'André Ayew à l'entrée de sa surface de réparation n'avait pas été sifflée par l'arbitre Saïd Ennjimi.Quelques minutes plus tard, l'OM pensait prendre le large là encore à la suite d'un centre de la droite repris cette fois par Imbula, pour son premier but avec l'OM (2-0, 26).

Saint-Etienne prenait l'eau, dominé dans le combat physique. Mais une décision sévère de l'arbitre qui accordait un pénalty pour une main de Romao dans sa surface,transformé par Ghoulam (2-1, 32), relançait les Verts qui retrouvaient des couleurs.Valbuena sur un coup franc de 30 mètres, donnait à Ruffier l'occasion de briller.A la 45e minute, l'excellent gardien se détendait pour détourner un tir à ras de terre du lutin marseillais.

La seconde période était pauvre en occasions. Il faut dire que le principal accélérateur stéphanois, Yohan Mollo, avait quitté les siens peu après l'heure de jeu, touché à une cheville, après avoir été bien séché par André Ayew, bien heureux de ne prendre qu'un carton jaune.

Marseille, où Valbuena avait cédé sa place à Thauvin, conservait son avance et comme la saison dernière (1-0), bat une équipe de saint-Etienne, qui s'incline pour la 42e fois de son histoire face à son meilleur ennemi."Il nous manque un peu de réussite à l'image du premier but marseillais.

C.Galtier :"On a des regrets "


Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Les deux équipes ont fourni un bon match. Même si nous on a été très peu présent sur les 20 premières minutes.Marseille nous a imposé non pas un combat mais un défi athlétique sur lequel on ne pouvait pas répondre. On a été mené de 2 buts, même si sur le premier on peut revenir sur notre action offensive dix secondes auparavant (main non sifflée de André Ayew, ndlr). Ensuite après la réduction du score, on a joué notre jeu avec beaucoup d'envie et de détermination, avec parfois un manque de justesse.
En 2e période cela a été intéressant mais pas suffisant pour battre une équipe qui joue la Ligue des champions. On a des regrets mais pas grand chose à reprocher à mes joueurs, si ce n'est qu'on a subi les 15 à 20 premières minutes marseillaises, sur l'heure de jeu qui a suivi. Ils ont quand même bien défendu, on s'est jeté vers l'avant pour essayer d'égaliser.
A 2 à 0, j'ai même craint le pire et on est revenu sur ce penalty. Malheureusement on n'y est pas arrivé, on a eu des tirs, ça s'est joué à pas grand chose. Il nous manque un peu de réussite à l'image du premier but marseillais. On méritait sûrement mieux".

Sur le même sujet

Jean-François Barnier, président des Maires de la Loire

Les + Lus