• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le jour de la nuit... c'est aujourd'hui !

© DR
© DR

Éclairer moins, ou mieux, pour réduire la consommation d’énergie, protéger la biodiversité, respecter les rythmes biologiques et retrouver le ciel étoilé : c’est le message de la 5e édition du Jour de la Nuit.

Par Isabelle Gonzalez

Au programme : balades nocturnes, observations des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières.
Pour connaître les propositions près de chez vous suivez ce lien

Pourquoi éteindre la lumière ?
Depuis quelques années, la nuit est confrontée à la montée d’une pollution lumineuse issue d’une  / © généralisation de l’éclairage nocturne. En dix ans, le nombre de points lumineux a augmenté de 30 % en France et s’élève à plus de 8,7 millions de points.
Les effets de l’éclairage nocturne sont insidieux : il provoque la disparition du ciel étoilé et trouble fortement les écosystèmes.
Attirés par la lumière, de nombreux insectes sont ainsi menacés, grillés ou capturés par leurs prédateurs. Des oiseaux migrateurs sont désorientés par la pollution lumineuse ou viennent heurter les bâtiments ou ponts illuminés, et les chauves-souris désertent de plus en plus les régions urbaines. Appeler l’attention sur la pollution lumineuse, dans son entourage immédiat, est donc une manière de sensibiliser la population au problème plus large de l’importante perte de biodiversité.
La pollution lumineuse cause aussi la disparition des étoiles ! Difficile en effet de retrouver le plaisir, le rêve et le souffle poétique inspirés par un beau ciel étoilé ! Le dôme de pollution lumineuse au-dessus des villes prive les humains du spectacle des étoiles, ce halo orangé permanent nous coupe de notre seul lien visuel avec l’Univers et les astronomes sont obligés de parcourir des kilomètres pour s’éloigner des villes.
Enfin, cette pollution lumineuse engendre une forte consommation d’énergie qui, dans un contexte mondial de réchauffement climatique, devrait pourtant être maîtrisée et réduite. Il est nécessaire de revenir vers une utilisation plus raisonnée de l’énergie et donc de l’éclairage artificiel.

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus