Lyon: le juge se déplace jusqu'au camp de réfugiés

C'est un fait exceptionnel qui s'est déroulé vendredi 11 octobre à Lyon. Le procès d'une expulsion visant trois cent demandeurs d'asile Albanais s'est déroulé au coeur du bidonville concerné, précisément sous l'échangeur de la gare routière de Lyon Perrache.

Le juge se déplace jusqu'au camp de réfugiés le vendredi 11/10/2013
Le juge se déplace jusqu'au camp de réfugiés le vendredi 11/10/2013 © France3 Lyon
C'est le juge qui a pris la décision de déplacer le procès sur le lieu de vie des premiers concernés pour "prendre connaissance du dossier". Une décision qui a surpris les avocats des demandeurs d'asile, mais qu'ils ont salué.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice