Pro D2 : Lyon reprend le large, Aurillac 6ème ex-æquo

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Auvergne et AFP

Lyon a repris le large en tête de la Pro D2 grâce à sa victoire sur Mont-de-Marsan (34-17) combinée à la défaite du co-leader Agen à Auch (22-17), samedi lors de la 6e journée. Aurillac, vainqueur d'Albi, est 5ème à égalité de points avec Colomiers et Pau.

Le LOU compte provisoirement trois points d'avance sur les Lot-et-Garonnais, dans l'attente du dernier match La Rochelle - Carcassonne prévu dimanche (14H00). Après leur première défaite de la saison à Béziers la semaine dernière (12-9), les Lyonnais ont réagi et les Montois en ont fait les frais. Les Rhodaniens ont notamment marqué quatre essais (contre deux aux Montois) par Kolelishvili (2), Dumora et Ratuvou. Mais ils pourront regretter d'avoir laissé échapper le bonus offensif en encaissant un essai à six minutes de la fin.

A Auch, premier relégable avant la journée, Agen a mal négocié sa rencontre. Les Agenais accusaient un retard de dix points (16-6) à la mi-temps après avoir notamment encaissé un essai de Nathan Thierry et ont ensuite couru derrière le score. Tenus à distance au tableau d'affichage par la botte du buteur gersois Benjamin Caminati, ils repartent avec un point de bonus.

Avec leur deuxième succès de la saison, les Auscitains sortent de la zone de relégation, et reviennent à hauteur de Dax, qui a sauvé le match nul à domicile face à Bourgoin à la dernière minute (25-25).

Pau a remporté un succès précieux (12-9) chez son voisin Tarbes dans le toujours âpre derby pyrénéen, marqué cette année par cinq cartons jaunes (trois contre Tarbes, deux contre Pau). Menés 9 à 0 à la pause, les Béarnais sont revenus avec la botte de leur ouvreur Frédéric Manca, qui leur a finalement offert la victoire à une minute du terme.

Ils sont désormais sixièmes, à égalité de points avec Colomiers (4ème), vainqueur de Béziers (19-12), et Aurillac (5ème), qui s'est imposée contre Albi (30-19). Aurillac a marqué trois essais par Kemp, Yobo et Tokotuu contre un pour son adversaire du jour.