Ondes : des modifications biologiques mais pas d'"effet avéré" sur la santé (Anses)

L'exposition aux ondes électromagnétiques peut provoquer des modifications biologiques sur le corps mais les données scientifiques disponibles ne montrent pas "d'effet avéré" sur la santé, indique l'Agence nationale sanitaire dans un avis rendu public ce mardi. Un avis qui ne fait pas l'unanimité.

© France 3 RA
L'Anses ne juge pas nécessaire de modifier la réglementation qui fixe des seuils limites mais recommande néanmoins de limiter l'exposition aux ondes, en particulier celles des téléphones mobiles, surtout pour les enfants et les utilisateurs intensifs (à partir de 30 à 40 minutes par jour), qui sont invités à utiliser des kits mains libres.

Les conclusions présentées par l'Anses sont le fruit de deux ans de travaux d'analyse de plus de 300 études au niveau international. Cet avis de l'Anses a été formulé par un groupe de 16 experts. Ces conclusions  "ne mettent pas en évidence d'effet sanitaire avéré" mais "font apparaître, avec des niveaux de preuve limités, différents
effets biologiques". 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter