• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Berkane Makhlouf, le beau-père de Fiona, agresse deux gardiens de la prison de Moulins (MAJ)

Les faits se sont déroulés samedi soir derrière les murs de la maison d'arrêt de Moulins-Yzeure, où Berkane Makhlouf est incarcéré.
Les faits se sont déroulés samedi soir derrière les murs de la maison d'arrêt de Moulins-Yzeure, où Berkane Makhlouf est incarcéré.

Placé en détention à Moulins pour "coups mortels" sur la petite Fiona, Berkane Makhlouf a agressé deux surveillants samedi soir au moment de la distribution des repas. Sortis de l'hôpital, les gardiens sont très choqués. Le détenu est en quartier disciplinaire.

Par Evelyne Rimbert

Selon FO Pénitentiaire, l'agression a eu lieu vers 18 heures samedi, à la prison de Moulins. Berkane Makhlouf, le compagnon de la mère de la petite Fiona, dont le corps n'a toujours pas été retrouvé, s'en est pris à deux gardiens qui venaient lui apporter son plateau repas dans sa cellule. 
Les deux surveillants ont dû être hospitalisés. Le premier pour une arcade sourcilière ouverte. Le second pour une plaie au front. Ils sont sortis de l'hôpital dimanche matin, mais sont fortement choqués. La durée de leur arrêt de travail devra être déterminée par les médecins.

"L'équipe d'intervention a dû faire usage de la force strictement nécessaire pour maîtriser l'individu...L'officier de permanence a dû se déplacer", explique James Vergnaud, secrétaire national du syndicat FO Pénitentiaire.
Le syndicat rappelle qu'il a déjà, à plusieurs reprises, alerté sur le comportement du détenu. "C'est un individu qui, depuis son incarcération, montre un comportement très hostile, très vindicatif... Il réclame beaucoup de choses, du tabac quotidiennement, il exige d'être dans une cour et pas dans une autre à l'heure de la promenade...Il jetait ses repas par la fenêtre depuis une dizaine de jours".

Joint par téléphone, dimanche matin, l'avocat de Berkane Makhlouf maintient sa ligne de défense : les conditions de détention de son client. Il a l'intention de demander le transfert du prévenu vers un autre centre de détention.
DMCloud:122991
Berkane Makhlouf envoie deux surveillants de la prison de Moulins à l'hôpital
Reportage : Jérôme Doumeng, Laurence Couvrand. Intervenants : Me Mohamed KHANIFAR (avocat de Berkane Makhlouf), James VERGNAUD (Secrétaire national adjoint FO Pénitentiaire).



Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus