Roanne : mobilisation pour le procès de cinq militants CGT

Des milliers de manifestants sont attendus ce mardi 05 novembre à Roanne à l'appel de la CGT pour soutenir cinq militants syndicaux convoqués devant le tribunal correctionnel après avoir refusé de se soumettre à un prélèvement d'ADN en mai dernier. 


explications de F.Bouyablane (extrait 12/13 Rhône-Alpes du 05/11/13)


Des délégations de militants CGT doivent venir de toute la France, à bord de 250 bus notamment et par le train, pour cette journée nationale d'action de défense des "libertés d'actions et d'expressions syndicales". Le secrétaire général de la centrale syndicale, Thierry Lepaon, sera présent au rassemblement organisé de 10h à 16h devant le tribunal, de même que le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent.

Ci-dessous Vincent Auger, le Procureur de Roanne - L'invité de France Bleu Matin (05/11/13) - extrait...

Le feuilleton judiciaire a débuté en septembre 2010...

Il est reproché aux cinq militants, quatre hommes et une femme, d'avoir refusé de se soumettre à un prélèvement d'ADN en mai dernier. Tous les cinq avaient été reconnus coupables, en novembre 2012 par la cour d'appel de Lyon, de "dégradations en réunion", pour avoir inscrit des tags sur la voie publique. Des faits commis en marge d'une manifestation contre la réforme des retraites le 23 septembre 2010.
Dispensés de peine, ils avaient cependant fait l'objet de convocations par la police et la gendarmerie pour être inscrits au fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), ce qu'ils avaient refusé. Conséquence : deux d'entre eux avaient été interpellés le 23 mai et placés brièvement en garde à vue, tandis que les trois autres s'étaient présentés cinq jours plus tard de leur plein gré à la gendarmerie de Villerest, dans la Loire.

Les cinq syndicalistes s'étaient vu remettre une convocation à comparaître le 05 novembre devant le tribunal correctionnel de Roanne pour refus de prélèvement de matériel biologique, un délit passible d'un an de prison et 15 000 euros d'amende. Cette convocation des "cinq de Roanne" devant la justice est le troisième épisode d’un feuilleton commencé il y a plus de trois ans.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité