Dans l'Allier, les routiers maintiennent leur action anti éco taxe (mise à jour)

Les chauffeurs routiers devaient multiplier de nouvelles opérations escargots lundi matin un peu partout en France. Pour réclamer la suppression de l'éco taxe. Faute de participants, ils ont dû renoncer. Sauf dans l'Allier où ils ont maintenu leur action. Et largement perturbé la circulation.

Lundi matin, 40 camions ont roulé au ralenti sur deux parcours : entre Dompierre-sur-Besbre et Toulon-sur-Allier et entre Montmarault et Toulon-sur-Allier. Ils ont perturbé la circulation jusqu'à midi.
Lundi matin, 40 camions ont roulé au ralenti sur deux parcours : entre Dompierre-sur-Besbre et Toulon-sur-Allier et entre Montmarault et Toulon-sur-Allier. Ils ont perturbé la circulation jusqu'à midi. © Fabien Gandilhon
Dans l'Allier, les chauffeurs routiers ont maintenu leur mouvement. Lundi matin, à l'appel de la coordination bourbonnaise anti éco taxe, 40 camions ont ralenti la circulation sur deux parcours.
Vingt poids lourds sont partis de Dompierre-sur-Besbre. Vingt autres de Montmarault. En roulant au ralenti. Ils se sont rejoints à Toulon-sur-Allier, au sud de Moulins. 

Ils ont procédé à une distribution de tracts au rond point donnant accès à l'agglomération de Moulins. Occasionnant d'importants ralentissements de la circulation sur la RCEA jusqu'à la mi-journée.

Leur mot d'ordre était clair : suppression et non suspension de l'éco taxe.
Une délégation a été reçue en Préfecture. Une heure de discussion jugé "constructive" par les porte-paroles des manifestants.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports manifestation