La Région Rhône-Alpes vote son budget 2014

Le budget de la Région est stable et s'établit à 2,45 milliards d'euros / © France3 Rhône-Alpes
Le budget de la Région est stable et s'établit à 2,45 milliards d'euros / © France3 Rhône-Alpes

Le conseil régional a voté vendredi son budget 2014. Cette dernière journée d'examen du budget a été émaillée de rebondissements et de procédures "nouvelles" plutôt originales.

Par Daniel Pajonk

Après quelques péripéties, le budget 2014 de la Région Rhône-Alpes a été voté hier par les deux tiers des conseillers régionaux, à hauteur de 2,45 milliards d'euros. Si le groupe PS, le PRG votent unanimement, le Front de Gauche et surtout les écologistes d'EELV se divisent. La moitié des écologistes s'abstiennent, de même que trois conseillers Front de Gauche. Les deux groupes d'opposition, l'Union de la Droite et du Centre ainsi que le FN votent logiquement contre.
Que s'est-il passé ches les Verts ? S'estimant que partiellement satisfaits des délibérations du buget telles que présentées par le président Jean-Jack Queyranne, ils ont décidé de se répartir entre d'une part des conseillers qui voteront ledit budget ; et de l'autre des conseillers qui marqueront leur désaprobation en s'abstenant.
Et pour éviter de mettre certains dans l'embarras, c'est par un tirage au sort que les noms des "conseillers abstentionnistes"  sont nommés, en prenant la précaution d'extraire du tirage au sort les élus EELV membres de l'exécutif. Vendredi, deux tiers devaient donc le voter, le tiers restant se prononçant pour l'abstention. Une procédure d'un genre nouveau qui permet de faire valoir ses points de vue...

Le budget régional voté vendredi

Pour l'opposition, il s'agit d'un "budget dénué de toute ambition, dénué de tout choix stratégique" a notamment fait remarquer Françoise Grossetête, la présidente de l'UDC (Union de la Droite et du Centre).

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Découverte moteur Malabar Princess

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne