La messe de minuit avance avec son temps

Ne l'appelez plus "messe de minuit" ! Depuis quelques années, la messe de Noël a lieu de plus en plus tôt dans la soirée. Une manière pour l'Eglise de s'adapter aux nouvelles habitudes de ses fidèles ...

Aujourd’hui, aussi surprenant que cela puisse paraître, rares sont les messes de minuit qui débutent encore … à minuit.

A Aurillac, par exemple, la célébration de Noël de la paroisse Saint-Géraud a commencé à 22 heures. Il  y a encore une dizaine d'années, cet horaire aurait semblé surprenant et pourtant dans le calendrier liturgique catholique, il n'est pas fait mention à Noël de "messe de minuit" mais de "messe de la nuit", qui elle-même précède la messe de l'aurore et la messe du jour.

"Suivre l'évolution de la vie sociale"

"L'évolution de la vie sociale, les réjouissances familiales ont pris le pas" indique Monseigneur Bruno Grua, évêque de Saint-Flour. "Le nombre de prêtres a diminué dans les paroisses, et du coup, la célébration de Noël a tendance à s’étaler de 17-18 h jusqu’au lendemain midi avec la messe du jour."

Par la force des choses, l'Eglise s’est adaptée au rythme de vie de ses paroissiens, histoire de leur permettre de concilier leur spiritualité et la convivialité des grands repas de famille.

Pour le père Henri Bousquet, curé de la paroisse Saint-Géraud, c’est un bon compromis :  "C'est bien qu’on puisse concilier un temps de célébration même à 18h ou 19h, et que les gens puissent se retrouver pour partager ensemble un repas familial et fraternel."

La plupart des paroissiens approuvent d’ailleurs cet horaire moins tardif. Cela a sans doute contribué à la belle affluence enregistrée cette année dans l'abbatiale Saint-Géraud.

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité