Chantemerle les blés : L'adolescent a agi seul

Sur les lieux du drame le 12/02/2014 / © France3 RA
Sur les lieux du drame le 12/02/2014 / © France3 RA

L'adolescent retrouvé pendu à un lit à son domicile de Chantemerle les blés (Drôme) a agi seul.L'autopsie pratiquée ce matin à Grenoble a permis d'établir que les traces de violences n'ont pas été causées par une tierce personne.Par ailleurs, la piste du jeu sexuel semble privilégiée.   

Par PH.Bette avec l'AFP

Le jeune de 13 ans retrouvé pendu à son lit mercredi, à son domicile familial de Chantemerle les blés, serait mort accidentellement .C'est ce qui ressort des premiers éléments de l'autopsie pratiquée ce matin à Grenoble : "Les premiers résultats du légiste montrent que les traces de violence", à savoir les marques de strangulation autour du cou, "n'ont pas été causées par un tiers", a indiqué le parquet, selon lequel d'autres expertises sont en cours.

L'adolescent serait donc mort par strangulation , au pied du lit de ses parents , au terme d'un jeu morbide dont il aurait été le seul acteur. La piste de l'homicide est donc écartée. Maintenant, les circonstances dans lesquelles le corps a été retrouvé dans la chambre conjugale, posent toujours question .

D'après un article paru ce matin dans le journal "Le Parisien", des détails singuliers ressortent des premières constations : "L'adolescent a été retrouvé presque nu, vêtu uniquement d'un sous vêtement féminin, les chevilles entravées par une sangle ". Une mise en scène qui fait immédiatement penser à un scénario sexuel, peut être inspiré par des vidéos visionnées sur internet.Les policiers sont donc en train d'explorer le contenu des ordinateurs de la maison pour connaître l'origine des sites consultés ou la teneur d'éventuels échanges par mail.

La transgression sexuelle aurait donc mal tourné ...Le Parisien ,sous la plume de Jean Marc Ducros , évoque aussi l'éventualité de "pratiques auto-érotiques qui conduisent  à l'asphyxiophilie".Une pratique qui consisterait à se procurer des sensations extrêmes en recherchant délibérément l'asphyxie. Une alternative au jeu du foulard qui piègerait ceux qui s'y hasardent.

L'adolescent a-t-il voulu relever un défi qu'on lui lançait ,y a -t-il été encouragé d'une façon ou d'un autre ou a -t-il entrepris seul cette funeste expérience ? Quoi qu'il en soit , choisir délibérément la chambre des ses parents pour commettre cette macabre mise en scène ne doit rien au hasard.
L'adolescent a agi seul

   
   
   

Sur le même sujet

Les + Lus