Don de RTT : la loi "Mathys" définitivement adoptée

Le 30 avril, le Sénat débattait autour d'une proposition de loi, déjà adoptée à l'Assemblée. Elle permettrait à un salarié de donner des jours de repos à un collègue dont l'enfant (de moins de 20 ans) est gravement malade. A l'origine de cette loi, un geste de générosité né dans la Loire en 2009.

Don de RTT : la loi "Mathys" a été définitivement adoptée le 30 avril 2014. Christophe Germain, père du petit Mathys décédé en 2009, a d'ailleurs assisté des tribunes au débat, accompagné du député de la Loire Paul Salen.
Don de RTT : la loi "Mathys" a été définitivement adoptée le 30 avril 2014. Christophe Germain, père du petit Mathys décédé en 2009, a d'ailleurs assisté des tribunes au débat, accompagné du député de la Loire Paul Salen. © France 3 RA

Cette proposition de loi, dont l'auteur est le député UMP de la Loire Paul Salen, avait été adoptée par l'Assemblée nationale en janvier 2012. Adoptée en commission, mercredi 16 avril dernier, la proposition a été débattue au Sénat en séance ce mercredi 30 avril. Elle a été définitivement adoptée.  

La loi "mathys" sur le don de RTT adoptée : les réactions 
durée de la vidéo: 01 min 46
La loi "mathys" sur le don de RTT adoptée : les réactions

La proposition de loi portée par Paul Salen examinée par le Sénat....
##fr3r_https_disabled##
A l'origine de ce texte, un geste spontané de solidarité et de générosité de la part des salariés de l'entreprise Badoit de Saint-Galmier. Tout a commencé en 2009 : alors que le médecin de l'assurance maladie ne l'autorise pas à prolonger son arrêt maladie pour s'occuper de son fils malade, Christophe Germain reçoit de la part de ses collègues 170 jours de repos avec l'accord de la direction de l'entreprise. Une mobilisation sans précédent qui a permis à ce père de famille de rester au chevet de son enfant atteint d'un cancer du foie. Mathys est décédé fin décembre 2009. La loi sur le don de RTT devrait porter son nom... 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter