• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

On a testé pour vous... l'aviron à Grenoble

© Lavinia Cappelletti
© Lavinia Cappelletti

Chaque mois, France 3 Alpes fait tester une discipline sportive à l'un de ses journalistes ou techniciens. Le problème avec l'aviron, c'est qu'un seul ne suffit pas. On en a pris huit! Dans l'ordre d'embarquement, Yoann, Cédric, Daniel, Grégory, Azedine, Marie, Florine et Nathalie ont testé.  

Par Franck Grassaud

Pour cette expérience sur les flots, on n'a pas choisi le petit club du dimanche. L'Aviron Grenoblois, c'est LE club du moment en France. Avant de se frotter à ses champions, les huit sélectionnés de France 3 ont quand même eu droit à une petite leçon: on met la pelle dans l'eau, on pousse sur les jambes, on plie les bras et le dos suit... Dit comme ça, c'est pas sorcier! Mais quand il s'agit de coordonner ses gestes et de se synchroniser avec les autres, la partie n'est plus gagnée... Vogue la galère! Notre club des huit sachant au moins compter en rythme jusqu'à quatre, ils s'en sont sortis. Nouvelle étape, l'affrontement.

Heureusement que le club avait caché ses athlètes avant de mettre les néophytes sur un bateau, sinon, à coup sûr, personne ne serait monté. Sous leurs yeux, des gaillards qui font travailler quotidiennement 75% de leurs muscles... ça fait réfléchir!

Le test (version web) par Jordan Guéant, Yves-Marie Glo, Fred Cathelain et Azedine Kebabti
On a testé l'aviron...


Qui a eu cette idée folle?

Jordan Guéant, qui a eu l'idée de faire ramer une équipe de France 3, répond à quelques questions sur cet épisode différent, pas pareil du Test.

Ils avaient l'air dissipé les testeurs?
C'est un grand classique du Test. Nos journalistes avaient pour seule consigne de ne pas se renseigner sur l'aviron. Forcément, quand vous arrivez sur place et que vous découvrez ce qui vous attend, cela crée un peu d'inquiétude ou de stress. Le meilleur moyen de l'évacuer, c'est de plaisanter! Et de chambrer! C'est encore plus facile et tentant quand vous êtes à huit journalistes, surtout que certain(e)s sont réputé(e)s dans la rédaction pour être de sacré(e)s blagueurs ou blagueuses! Mais l'arrivée des champions a un peu calmé les esprits. Imaginez un peu: nos testeurs se sont retrouvés aux côtés de huit des meilleurs rameurs de l'Aviron Grenoblois qui est, lui même, le meilleur club de France des 20 dernières années!

 / © Est-ce qu'ils ont souffert?
Certain(e)s ont eu quelques courbatures le lendemain. Mais rien de bien méchant. Car si l'aviron est une discipline exigeante et très complète (elle fait travailler presque tous les muscles du corps), elle n'est absolument pas traumatisante pour autant. Cela ne veut évidemment pas dire que c'est un sport tranquille. Au contraire. Mais l'effort est réparti sur tout le corps et laisse donc moins de traces. Hormis de beaux abdos ou biceps, si vous êtes assidus dans la pratique! Mais là, une seule séance ne suffit pas. Aussi intense soit-elle!

L'aviron c'est vraiment un travail d'équipe...
Disons que la performance individuelle est essentielle. Mais le rameur n'est jamais seul. Il doit donc travailler en équipe pour suivre le rythme du premier rameur qu'on appelle "la nage". L'idée est d'être en parfaite synchronisation. C'est ce qui accentue la performance et donne à ce sport son côté extrêmement esthétique et fluide. La cohésion est donc essentielle. A en croire les champions, nos testeurs n'en ont pas manquée. D'ailleurs, tous ont souligné la difficulté de cette discipline. L'aviron est un sport de persévérance et de labeur. Il faut des années entières d'entraînement avant d'avoir un "huit" parfaitement prêt. Cela force le respect.

C'est la fin de la saison des tests, quelles leçons peut-on en tirer?
La première leçon, c'est que nos testeurs ont tous été très bons! Aucun ne s'est dégonflé. Et tous ont relevé les défis que nous leur avions lancés. L'autre leçon, elle est essentielle, c'est que les meilleurs champions de la région ont une nouvelle fois joué le jeu avec enthousiasme et entrain, n'hésitant jamais à prendre sur leur temps personnel (souvent un temps de repos) pour faire découvrir leur discipline. Quand on s'appelle Mélina Robert-Michon (médaillée d'argent aux Championnats du Monde d'athlétisme), Christophe Lemaitre (recordman d'Europe du 100 mètres), Julien Lizeroux (double vice-champion du monde de slalom), Florian Andres (champion de France de trampoline), ce n'est pas rien! Pareil pour les Yéti's de Grenoble, revenus sur leurs vacances pour accueillir l'un de nos journalistes. Ces rencontres "sans chichi" et toutes en spontanéité entre les testeurs et les Champions, font sans doute le succès du Test. C'est pourquoi, avec quelques collègues, nous vous donnons rendez-vous en septembre pour une nouvelle formule encore plus "corsée". Nos testeurs n'ont pas fini de transpirer. Et nous, de rigoler!

Diaporama. Le test aviron

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : Près de 4000 visiteurs se sont rendus à la fête de la myrtille

Les + Lus