• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Il y a 70 ans, la bataille du Mont-Mouchet

Le mont Mouchet se situe sur un plateau à cheval sur 3 départements, Cantal, Haute-Loire et Lozère. C'est un lieu de rassemblement de résistants et de réfractaires au STO. Des soldats allemands attaquent les 10 et 11 juin 1944.
Le mont Mouchet se situe sur un plateau à cheval sur 3 départements, Cantal, Haute-Loire et Lozère. C'est un lieu de rassemblement de résistants et de réfractaires au STO. Des soldats allemands attaquent les 10 et 11 juin 1944.

Le 10 juin 1944, les attaques des Allemands contre les maquisards se concentrent aux confins des départements du Cantal, de la Haute Loire et de la Lozère : A Pinols, à Saugues par l’est, et Clavières par l’ouest. La bataille du Mont-Mouchet a commencé.

Par Brigitte Cante

Au carrefour de Pinols, en Haute Loire, 32 hommes étaient postés prêts à en découdre avec les Allemands. Le 10  juin 1944, vers 17 heures, les hommes du millième régiment motorisé de la Wehrmacht empruntent cette route. Ils sont au moins 800, missionnés pour l'assaut du Mont Mouchet.

Leur progression sera freinée par les résistants. Mais face aux nombreuses forces allemandes, les maquisards seront tous tués. Au carrefour de Pinols, le 11 juin, il n'y a plus personne pour tenter d'arrêter les Allemands. Le millième régiment motorisé passe devant les corps de ses victimes de la veille.

Les soldats de la Werhmacht arrivent au pont de Crépoux quelques minutes plus tard. Là encore, les maquisards se battent avec bravoure mais leurs moyens sont limités. 23 hommes de la 4 ème compagnie trouvent la mort, mais on compte aussi plusieurs victimes côté allemand.

Les soldats du Reich sont bloqués pendant plusieurs heures tandis que les maquisards du Pont de Crépoux finissent par s’enfuir. Les Allemands vont passer une douzaine de jours dans la maison forestière qui abritait les chefs du maquis. Persuadés qu'ils seraient arrêtés, tous avaient battu en retraite..

Les Allemands brûleront cette maison dont il ne reste aujourd’hui que quelques ruines. Pour Raymond Dutheil, le maquis a duré 18 jours : du 25 mai au 11 juin 1944. Le jeune homme, alors âgé de 19 ans, a réussi à s'enfuir avec ses compagnons en direction de la Lozère toute proche. C'était la fin d'une aventure unique et hautement risquée.

Il espère désormais rejoindre un jour ses copains "qui sont tombés en pleine jeunesse". A 89 ans, Raymond Dutheil aimerait que ses cendres soient dispersées au Mont Mouchet.


FRANCE 3 AUVERGNE CONSACRE UNE PAGE SPECIALE A LA BATAILLE DU MONT-MOUCHET LE 11 JUIN DANS LE JOURNAL DE 19 HEURES
 

Il y a 70 ans, la bataille du Mont-Mouchet
Reportage sur les lieux du maquis de Nordine Mohamedi et Bruno Livertoux. Intervenants : Raymond Duteil Ancien maquisard au Mont Mouchet et Eugène Martres Historien

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus