A Turin, on combat le moustique-tigre sans relâche et avec succès

Cet été, les Turinois s'estiment chanceux. Grâce à la météo et à des traitements méthodiques de techniciens depuis la mi-août, le nombre de moustiques serait à la baisse. 

Par Raphaëlle Besançon

L'ennemi public numéro 1 cet été en Piémont, c'est le moustique- tigre, un insecte dangereux puisque très résistant et dont les piqûres sont réputées très douloureuses. Depuis une quinzaine d'années, la ville de Turin constate une prolifération de ces moustiques sur son territoire. 

Heureusement cette année, les pluies de juillet et les températures basses ont découragé les envahisseurs. De plus, les techniciens ont traité les puits, les égouts, tous les endroits où l'eau peut stagner: "Ce type de moustique peut se reproduire dans de très petites quantités d'eau, explique Igor Boni, technicien Institut de l'environnement. Un verre d'eau, une soucoupe leur suffit, ou même des pneus abandonnés." Chacun de ces endroits à risque est donc scrupuleusement traité par des capsules de produits anti-moustiques. Ce ne sera qu'à la mi-octobre que les chiffres permettront, ou non, de confirmer la baisse du nombre d'insectes. 

Récit de Fabrice Liégard:
Démoustication à Turin
Intervenant: Igor Boni, technicien Institut de l'environnement (IPLA) région piémont

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus