• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les petits secrets de Brigitte Bardot avec Valéry Giscard d’Estaing

En mai 1974, Brigitte Bardot porte un tee shirt avec l'inscription "Giscard à la barre" pour soutenir Valéry Giscard d'Estaing pendant la campagne présidentielle. / © AFP
En mai 1974, Brigitte Bardot porte un tee shirt avec l'inscription "Giscard à la barre" pour soutenir Valéry Giscard d'Estaing pendant la campagne présidentielle. / © AFP

Hier soir sur France 2, pour son grand retour à la télévision, le mythe Brigitte Bardot a parlé de sa carrière, mais aussi des hommes politiques qu’elle a croisé comme VGE qui continue, dit-elle, de la draguer.

Par Brigitte Cante

Dans sa deuxième maison de Saint-Tropez à La Garrigue, BB entourée d’animaux a tout abordé mardi soir face à Laurent Delahousse dans l’émission  "Un jour Un destin". Les paparazzis, ses rapports avec son fils, avec le Front national, sa vision du monde, son amour des animaux, mais aussi ses relations avec les hommes politiques… A 80 ans, l’interprète de "Et Dieu créa la Femme" a rencontré presque tous les présidents de la République : Le Général De Gaulle et Valéry Giscard d’Estaing.

"Giscard vous a draguée ?"  lui a lancé Laurent Delahousse. "Il continue" a répliqué en souriant Brigitte Bardot. " Il me téléphone de temps en temps. Il est gentil. J’ai gardé une grande amitié pour lui. " VGE draguait et drague encore BB, la star de la Madrague. Elle s’est montrée aussi reconnaissante envers François Mitterrand. Ils avaient monté ensemble les marches du Festival de Cannes en 1956, lui en costume de gala, elle en robe moulante. Parvenu à l'Elysée, "François Mitterrand a voulu me remettre la Légion d’Honneur. Je n’ai pas voulu l’accepter mais c’était un joli geste de sa part."

En revanche, ses successeurs ont eu droit à des commentaires amers. La militante acharnée de la cause des animaux a critiqué Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. "Chirac c’était le roi des menteurs. Il faisait la course avec Sarkozy. Car les deux m’ont promis énormément de choses mais n'ont rien donné du tout."

Sur le chef de l’Etat actuel, elle trouve François Hollande "à l’écoute de certaines de mes demandes."  Mais celle qu’elle soutient avec vigueur s’appelle Marine Le Pen. "Il m’arrive de l’avoir au téléphone  Je l’aime beaucoup. Je l’affirme. Je le dis. Ses idées me plaisent. C’est la vision de la France que je souhaiterais revoir apparaître." La vedette internationale qui a servi de modèle aux statues de Marianne a été plusieurs fois condamnée pour des propos racistes.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus