La perpétuité requise en appel contre Matthieu, l'assassin présumé d'Agnès

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise ce jeudi  soir à l'encontre du jeune Matthieu, rejugé depuis dix jours à huis clos devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme pour le meurtre d'Agnès Marin en 2011 en Haute-Loire.

Ces réquisitions sont plus sévères que celles du premier procès, qui s'était déroulé en juin 2013 au Puy-en-Velay : l'avocat général avait alors réclamé une peine de 30 ans de réclusion contre l'accusé. Une peine rarissime pour le mineur qu'il était à l'époque des faits (il est âgé de 20 ans aujourd'hui).

Le verdict est attendu vendredi après les plaidoiries de la défense.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire agnès justice faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter