Vu des Alpes: des dizaines de trekkeurs hélitreuillés après la tempête meurtrière au Népal

Les sauveteurs népalais ont secouru plus de 150 personnes, dont plusieurs dizaines de trekkeurs étrangers portés disparus après la tempête de neige inhabituelle de mardi qui a tué une trentaine de personnes.

"Nous avons beaucoup progressé aujourd'hui (jeudi 16 octobre). Nous avons ramené sains et sauf 154 rescapés, dont 76 étrangers", déclare Ganesh Rai, le policier qui coordonne les secours.

Les corps de 23 personnes ont été retrouvés sur le parcours de trekking du tour des Annapurnas, et les secours craignent encore la mort de cinq alpinistes pris dans une avalanche sur leur camp de base au pied du Mont Dhaulagiri (8.167 mètres)

Des milliers de trekkeurs convergent chaque année vers la région de l'Annapurna en octobre, quand les conditions climatiques sont habituellement bonnes, et 168 randonneurs étrangers s'étaient enregistrés comme étant partis pour un trekking dans les districts touchés de Manang et de Mustang.

Les agences des Alpes qui ont envoyé près de 200 touristes au Népal ces derniers jours se sont montrées rassurantes. Tous les groupes ont donné signe de vie.