Fermeture de lits au CHU de Clermont-Ferrand : les syndicats s'inquiètent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Pastural avec Céline Pauilhac

Les syndicats du CHU de Clermont-Ferrand s'inquiètent de voir certains services fermer provisoirement des lits quand le personnel vient à manquer. Par souci d'économie, les salariés en congés maladie ne seraient plus remplacés.

Selon les syndicats, une douzaine de lits sont provisoirement fermés en ce début de vacances scolaires de la Toussaint à l'hôpital Gabriel-Montpied, faute de personnel. Pour Thierry Foulquier, délégué syndical Sud au CHU de Clermont-Ferrand, "il n'y a plus assez de monde pour faire tourner tous les lits. Les gens sont rappelés chez eux le weekend, c'est très fatiguant, ça génère de l'absentéisme. C'est une spirale infernale !
 
A l'hôpital Estaing, toujours selon les syndicats, une dizaine de lits seraient temporairement fermés, dont deux en réanimation pédiatrique. Là aussi, le non-remplacement des personnels absents est pointé du doigt. 

De son coté la direction du CHU de Clermont-Ferrand assure que l'organisation des différents services est normale pour une période de vacances scolaires. Elle précise également que les fermetures de lits n'ont pas été plus nombreuses en 2014, qu'en 2012 ou 2013.
 
durée de la vidéo: 01 min 15
Fermeture de lits au CHU de Clermont-ferrand : les syndicats s'inquiétent