Appel aux dons pour lutter contre le cynips du châtaignier : déjà 17 000 euros récoltés

© France 3 RA
© France 3 RA

Touchés par le cynips, un parasite qui détruit jusqu'à 80% des récoltes, les producteurs de châtaignes d'Ardèche ont lancé en septembre dernier une collecte publique pour financer un moyen de lutte biologique contre l'insecte ravageur. La filière qui emploie 1.000 personnes dans le département.

Par DM (avec AFP)


Pour lutter contre ce parasite, la solution connue est une autre guêpe chinoise, le torymus, qui se nourrit des larves du cynips. Mais cette lutte biologique a un coût : près de 150 000 euros par an. Pour continuer à financer des lâchers de torymus et faire connaître leurs difficultés, les producteurs de châtaignes ardéchois ont lancé un appel aux dons auprès du public en septembre dernier.
Le Torymus, un moyen de lutte biologique contre le cynips du châtaignier (archives) / © France 3 RA
Le Torymus, un moyen de lutte biologique contre le cynips du châtaignier (archives) / © France 3 RA


17.000 euros de dons privés récoltés

Selon le site internet mis en place pour la collecte de fonds (www.cynips-chataigne-ardeche.com), "un lâcher de 50 femelles torymus et 25 mâles coûte 250 euros environ".  Depuis un peu plus d'un mois, 17 000 euros ont été récoltés auprès de 223 particuliers, d'après l'interprofession. Ce sont 600 lâchers qui pourront être organisés au printemps prochain si la somme est réunie...

Le cynips, une petite guêpe venue de Chine, pond ses larves dans les bourgeons du châtaignier, qui développent une gale. Au lieu des feuilles et du fruit, le bourgeon ne développe alors qu'une pousse courte ou quelques feuilles déformées. Présent en Italie depuis le début des années 2000, il a fait son apparition en France en 2010.

A lire aussi

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus