Fusion : Rhône-Alpes et l'Auvergne coopérent déjà

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette
Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes et René Souchon, président de la région Auvergne
Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes et René Souchon, président de la région Auvergne © Max PPP

Plusieurs actions communes sont déjà engagées par Rhône-Alpes et l'Auvergne dans le cadre de la fusion votée par le parlement. Parmi elles, le projet d'une desserte sans arrêt par train ,matin et soir, entre Clermont-Ferrand et Lyon.      

Les présidents des régions Rhône-Alpes et Auvergne ont lancé plusieurs actions communes pour saluer leur fusion, votée mardi à l'Assemblée nationale, dont la création d'une ligne SNCF sans arrêt entre Lyon et Clermont-Ferrand, espérée fin 2015.

"Nous avons pour objectif de créer des trains directs sans escale, matin et soir, dans les deux sens entre Lyon et Clermont-Ferrand", a déclaré le président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne. Contactée par l'AFP, la SNCF a confirmé que des équipes de l'entreprise et des régions travaillaient ensemble sur ce dossier, en lien avec RFF, précisant que des études techniques, financières et commerciales étaient en cours.

M. Queyranne et son homologue d'Auvergne, René Souchon, ont acté, dans la foulée du vote en seconde lecture de la loi sur le nouveau découpage des régions, "10 actions communes" qui seraient mises en place "dès 2015". Parmi elles : la création d'une école de cancérologie Rhône-Alpes Auvergne, destinée à compléter un cancéropole déjà existant, qui couvre les deux régions.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.