• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Europa League : Le sort des Verts suspendu à un fil

© Jeff Pachoud /AFP
© Jeff Pachoud /AFP

Saint-Etienne peut encore jouer sa qualification pour les 16es de finale en Europa League malgré son match nul (1/1) jeudi soir contre Quarabaq. Elle repose néanmoins sur un concours de circonstances, pour ne pas dire un miracle. Christophe Galtier fustige pour sa part un "arbitrage honteux".

Par Philippe Bette

Pour les Verts, tenus en échec par Qarabag à Geoffroy-Guichard (1-1), la qualification 
repose maintenant sur un concours de circonstances, pour ne pas dire un miracle. 
L'Inter Milan, vainqueur de Dniepropetrovsk (2-1), étant assuré de sa présence 
en 16e, les Stéphanois devront s'imposer en Russie tout en priant pour que les 
Azéris de Qarabag ne gagnent pas à domicile face aux Italiens.

Les déclarations :

Christophe Galtier : "
L'arbitrage a été honteux. On parle souvent de l'arbitrage français. Il faut bien regarder à l'étranger.Nous sommes tombés sur un corps arbitral inexistant tout au long du match. Certes, en terme de résultat, j'accorde que c'est un échec mais quand même, il y a un but entâché d'un contrôle du bras. Nous avons le bonheur de revenir au score. Je ne parle pas des mains qui étaient, là, dans la surface adverse. Nous parlons aussi d'un but qui est valable et qui nous est refusé. S'il y a 2-0 pour nous à la mi-temps, il n'y a rien à dire et cela n'enlève en rien la qualité de l'adversaire ni son organisation ou sa manière de jouer. J'ai appris que c'était le dernier match de l'arbitre. Heureusement, que c'est son dernier match. C'est un peu nouveau pour nous. Nous apprenons. Nous sommes tombés sur un arbitrage qui n'a pas été bon. Nous pouvons toujours nous qualifier mais cela ne dépend plus de nous. Il faut voir ce qui se passera entre Qarabag et l'Inter Milan qui est déjà qualifié. Si Qarabag gagne contre l'Inter, ce sera fini pour nous mais nous irons à Kiev pour obtenir le meilleur résultat possible. Nous jouerons pour gagner comme à chaque fois".
 
Jérémie Clément (milieu de Saint-Etienne) : " Il y a beaucoup de déception. A mon sens, nous avons livré un bon match. Nous avons mis beaucoup d'intensité et de coeur. Il y a eu beaucoup de bonnes choses. Le contenu est bon mais le résultat ne l'est pas. Il reste encore un match. Il y a de l'espoir encore même si nous n'avons plus notre destin en mains. Bien sûr, il y a eu des décisions arbitrales défavorables mais pour autant nous aurions dû faire beaucoup mieux. Nous ne sommes vraiment pas récompensés des efforts fournis. Il faut mieux arriver à terminer nos actions car c'est vraiment là que se trouve le point négatif de la soirée".
 
Fabien Lemoine (milieu de Saint-Etienne) : "Ce n'est par terminé pour la qualification même si nous ne maîtrisons plus notre destin. Il faudra déjà livrer un bon match à Kiev contre Dniepropetrovsk et gagner. Si nous devions ne pas nous qualifier, nous aurions des regrets car nous avions les moyens de sortir de cette poule. Nous aurions dû gagner à domicile contre Dniepro et Qarabag. L'Inter reste un match à part car c'est une grosse équipe et il y a eu entre nous une période chacun. Qarabag n'a rien montré ce jeudi. Nous avons eu des occasions. Nous les avons étouffé en première période à l'issue de laquelle nous aurions dû mener 2-0 mais au final il y a eu 1-1. C'est ça qui est rageant".
 

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus