• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le groupe textile Zannier va supprimer des postes

Le groupe français Zannier, dont le siège administratif se trouve à Saint-Chamond et qui est spécialisé dans la mode pour enfants (Catimini, Chipie...), a annoncé jeudi un plan de sauvegarde de l'emploi consécutif à une baisse de ses ventes, qui pourrait concerner plus de 200 salariés en France.

Par Julie Jacquard

"Le groupe fait face à une concurrence qui s'est aiguisée ces dernières années, dans un marché subissant une baisse de la consommation des vêtements pour enfants", a indiqué Zannier dans un communiqué.
La direction du groupe a présenté aux représentants du personnel un plan de réorganisation qui comprend "un rapprochement de marques, une simplification des processus ainsi qu'un repositionnement des magasins en France".

Ce plan devrait s'accompagner d'un plan de sauvegarde de l'emploi au premier trimestre 2015, "qui pourrait concerner 41 suppressions de postes en magasins, 121 suppressions de postes hors magasins et 59 propositions de modification de contrat de travail".
Dans son communiqué, le groupe a par ailleurs réaffirmé "sa volonté de mener des investissements ciblés visant à assurer le développement et la compétitivité de son activité en France", où il réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires.

Le groupe Zannier regroupe onze marques principales (dont Catimini, Chipie, Kenzo Kids, Jean-Paul Gaultier Junior..) et emploie plus de 3.500 collaborateurs dans le monde, dont 57% en France sur 8 sites. Il compte 802 magasins en France et 521 à l'international.

Sur le même sujet

"j’ai supporté tout ça pour mes enfants", explique "Baya" (66 ans)

Les + Lus