• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grogne sociale sur le pavé lyonnais

© Archives, France 3 Rhône-Alpes.
© Archives, France 3 Rhône-Alpes.

Deux mouvements de protestation vont se partager la place Bellecour ce jeudi : à la mi-journée, Sciences en Marche réclamera plus de moyens pour l'enseignement supérieur et la recherche ; en début d'après-midi, la CGT 69 appelle à un rassemblement contre la baisse du pouvoir d'achat des retraités.

Par Sandra Méallier

Dans le cadre d'une journée de mobilisation dans l'Enseignement supérieur et la Recherche, "Sciences en marche" s'associe aux syndicats de salariés du secteur pour dénoncer les effets de l'austérité économique : "budgets insuffisants, carrières bloquées, conditions de travail, d'études et de vie dégradées, perspectives d'emploi qui s'éloignent", égraine l'organisation dans un communiqué. Étudiants, personnels techniques et administratifs, enseignants-chercheurs et chercheurs réclament des moyens pour accomplir leurs missions.

La CGT est mobilisée elle aussi contre les politiques d'austérité qui conduisent, d'après elle, à une baisse du pouvoir d'achat des retraités. Avec l'augmentation des loyers, des mutuelles, des transports ou des impôts, et le report de la revalorisation des pensions, certains peinent à boucler leurs fins de mois. Le syndicat revendique un minimum de pension à la hauteur du SMIC et la création d'une nouvelle branche de la Sécurité sociale couvrant la perte d'autonomie.


Sur le même sujet

Givors : Réactions exaspérées des automobilistes

Les + Lus