Maurice : Aurore Gros-Coissy fait appel de sa condamnation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

Aurore Gros-Coissy, la jeune femme de St Romain-de-Popey condamnée à 20 ans de prison par la cour d'assises de l'île Maurice pour trafic de Subutex a fait appel de sa condamnation. Elle estime ne pas avoir bénéficié d'un procès équitable.    

Dans l'appel qu'elle introduit auprès de la justice Mauricienne, Aurore Gros-Coissy réfute les attendus de la Cour d'assises en 16 points. Elle fait valoir qu'elle n'a pas bénéficié d'un procès équitable. Elle estime par ailleurs que le juge a commis une erreur d'appréciation en l'accusant injustement d'avoir transporté des médicaments de Subutex en toute connaissance de cause. La jeune femme a prétendu depuis toujours qu'elle avait été manipulée et que ces comprimés avaient été glissés à son insu dans ses bagages par son ancien petit ami Mauricien.