Rhône - Plainte du préfet en soutien à Zemorda Khelifi, élue de Villeurbanne

Dans un communiqué du 19 février, le préfet de Rhône-Alpes Jean-François Carenco apporte son soutien à Zemorda Khelifi. L'élue de Villeurbanne a fait "l'objet de multiples insultes, attaques et menaces de mort notamment sur les réseaux sociaux et dans un courriel anonyme."

"Si ces menaces sont lâches et anonymes, il est difficile de ne pas les rapprocher de l'organisation, le samedi 21 février, d'un rassemblement du groupuscule d'extrême droite « Génération identitaire » portant sur le thème « ici c'est Lyon, pas l'Algérie », à Villeurbanne", indique le communiqué. L'élue EELV était opposée à la tenue de ce meeting à Villeurbanne.

"Considérant la teneur inadmissible et révoltante de ces attaques racistes, qui tombent sous le coup de la Loi, Jean-François Carenco a décidé de porter plainte au titre de l'article 40 du code de procédure pénale." Le préfet apporte son soutien à l'élue qui a également déposé plainte cette semaine. Génération identitaire a démenti tout lien avec ces menaces.