Coupe du monde de ski à Garmisch: l'Autriche se paie le podium avec Reichelt sur la plus haute marche

Comme à Saalbach une semaine plus tôt, l'Autriche a réalisé, ce samedi 28 février, le triplé sur la descente de Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen avec la victoire de Hannes Reichelt devant Romed Baumann et Matthias Mayer. 

Déjà le plus rapide aux entraînements, Reichelt s'est imposé en 1 min 11 sec 90/100 avec un centième d'avance sur Baumann. Le champion olympique 2014 Matthias Mayer, auteur du doublé descente/super-G à Saalbach, a dû se contenter de la 3e place (à 24/100).

Le tout s'est joué sur une piste raccourcie en raison du brouillard, ce que regrette Adrien Théaux qui a terminé 11e: "Comme chaque fois que c'est raccourci, c'est un peu frustrant. Il manquait toute la partie technique du haut. Je n'étais pas trop mal parti, j'ai limité l'écart sur le plat mais commis une énorme faute sur le saut. Je suis un peu déçu. C'est le même style qu'à Kitzbuhel, course raccourcie et une faute. Mais c'est le jeu de la course. Ça reste quand même une course correcte."

3e victoire pour Reichelt

A 34 ans, Reichelt, champion du monde en titre du super-G, décroche sa 3e victoire en Coupe du monde cette saison après les descentes de Wengen et Beaver Creek. Il s'installe à la 2e place au classement de la Coupe du monde de la discipline derrière le Norvégien Kjetil Jansrud, grand perdant avec sa 17e place. Patrick Kueng, champion du monde surprise à Beaver Creek, termine à la 12e place, laissant le rang de meilleur suisse au vétéran (37 ans) Didier Defago (9e).

Jansrud a perdu une occasion de réduire considérablement l'écart qui le sépare de l'Autrichien Marcel Hirscher au classement général de la Coupe du monde. Hirscher sera favori du slalom géant dominical avec le triple champion du monde en titre américain Ted Ligety.