Oyonnax, après 4 succès d'affilée, s'est incliné (35-20) à la Rochelle. Une victoire indispensable dans la course au maintien, face à Oyonnax qui restait pourtant sur quatre victoires en Top 14, ce samedi 14 mars lors de la 20e journée.

Pour les hommes de Christophe Urios, c'est certes un coup d'arrêt mais ses joueurs ont montré qu'ils avaient les ressources pour lutter jusqu'au bout pour les places de barragistes.
La Rochelle, fébrile à l'entame face à des joueurs de l'Ain sans complexe à l'image de Tian, auteur d'un essai refusé à la vidéo (23) ou du buteur Urdapilleta, à l'aise face aux perches (3-6, 18e), ont mis une petite demi-heure avant de trouver la bonne carburation.
La sortie, sur carton jaune, de Jenneker lui a servi de déclic, avec une supériorité numérique parfaitement exploitée avec deux essais validés à la vidéo inscrits coup sur coup par l'arrière funambule Murimurivalu (36) après une passe au pied du 3e ligne Eaton, puis par le puissant Botia (39), alerté par une chistera de Barraque (21-6).
A la reprise, les Rochelais maintenaient la pression et le centre fidjien Botia y allait de son doublé (48), un troisième essai synonyme alors de bonus.
Mais le cavalier seul maritime ne durait pas, Oyonnax sortait alors la tête de l'eau en inscrivant à son tour deux essais, par Tian (56) face à des locaux réduits temporairement à 14, puis par Ma'afu après un joli mouvement collectif (65) qui auraient pu pimenter la fin de match, devenue juste tendue après le carton jaune récolté par Audy (73).
Les hauts-bugistes sont 7ème.

A la Rochelle le 14/03/2015