Braconnage nocturne : un réseau démantelé dans le Revermont (Ain)

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM

Dans l'Ain, le monde de la chasse est en émoi. Une équipe de braconniers présumés vient d'être démantelée par les gendarmes de Ceyzériat après sept mois d'enquête. Huit personnes sont mises en cause. Trois d'entre elles ont été interpellées à leur domicile lundi matin et placées en garde à vue. 

Elles sont soupçonnées d'avoir alimenté un réseau clandestin de revente de viande de gibier.

Des perquisitions ont été menées dans plusieurs maisons du massif du Revermont lundi 23 mars et elles se sont révélées fructueuses. Les enquêteurs ont mis la main sur plusieurs dizaines de kilos de viande de gibier, de la viande congelée ou emballée sous vide. Ils ont également saisi de l'argent liquide, une vingtaine de fusils de chasse et des munitions. 

Une femme et deux hommes, tous trois chasseurs, ont été interpellés à l'aube lundi matin par les gendarmes de Ceyzeriat. Cinq autres personnes ont été entendues dans le cadre d’auditions libres. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine d'un trafic de gros gibier, avec l'aide d'un ancien boucher. De la viande vendue sous le manteau ... Les braconniers présumés auraient opéré de nuit. Ils chassaient principalement deux espèces, du gros gibier : des chevreuils et des sangliers.

L'enquête judiciaire, ouverte il y a sept mois, est toujours en cours. Elle devra notamment permettre d'évaluer les quantités de viande réellement écoulées. Les braconniers risquent jusqu'à deux ans de prison et 60 000 euros d'amende.

durée de la vidéo: 01 min 23
Braconnage nocturne : un réseau démantelé dans le Revermont (Ain)

intervenants 
1 - Chef d'escadron Etienne Folsché - Compagnie de Gendarmerie de Bourg-en-Bresse
2 - Arnaud Legouge - Office national de la chasse et de la faune sauvage
3 - Daniel Morel - Président de la société de chasse de Bohas
4 - Laurent Gigout - Directeur de la Fédération des chasseurs de l'Ain