Lyon : l'incertain destin de l'Hôtel d'Estaing

© P. LABE, F3RA
© P. LABE, F3RA

On l'appelle aussi la maison du Chamarier. C'est une magnifique bâtisse de style renaissance qui cherche désespérément un projet et un investisseur pour occuper les lieux sans le dénaturer. Quadrature du cercle? Réponse de Sylvie Boschiero et Pascale Labé de notre rédaction locale de F3 Grand Lyon

Par Christian Conxicoeur

Au 37 de la rue Saint-Jean, l'édifice se dresse gaillardement depuis 1498, même si l'on sait qu'en ces lieux d'autres constructions préexistaient depuis le XIIIème siècle. Mais depuis 1987, le bâtiment est vide et l'on cherche donc à l'occuper de nouveau. On recherche un locataire-investisseur qui puisse valoriser les lieus sans les dénaturer. Autant dire que le sujet est sensible tant pour la mairie de Lyon que pour les bâtiment historiques, respectivement propriétaires et responsable de la protection et de la conservation. Explications de Sylvie Boschiero et Pascale Labé, de notre rédaction locale de France 3 Grand Lyon.
Lyon : l'incertain destin de l'Hôtel d'Estaing

 

Que veut dire "Chamarier"?

C'est un terme qui vient du latin "cameriarus". Il désigne l'intendant des finances de l'évêque de la cathédrale proche. Le "chamarier" possède en outre les clefs des portes de l'enceinte autour de la cathédrale. À partir du xve siècle le chamarier récolte les taxes perçues lors des foires.

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus