Les Bibs en deuil

Les salariés de l'entreprise ont appris le décès de François Michelin, qui dirigea la Manufacture pendant 47 ans, par un communiqué publié en début d'après-midi. Il avait été leur patron, il avait su être proche de ses employés.

François Michelin avait commencé dans l'entreprise comme tout le monde, dans l'anonymat et dans un atelier, son nom ne lui avait pas évité cette phase initiatique. Ce n’est qu’ensuite qu’il en devenu le dirigeant, connu pour être proche de ses employés.

Aujourd’hui, à la sortie des bureaux du siège que son fils Edouard avait voulu garder à Clermont-Ferrand, aux portes des usines ou sur le centre de recherche de Ladoux, on se souvient de sa bienveillance.

On regrette ses méthodes de travail et on rappelle sa détermination à entraîner l’entreprise sur la voie de l’innovation.

Reportage: Charline Coca, Stéphanie Vinot